Motorsport

IRC Curitiba : présentation du rallye

Deuxième manche du championnat IRC 2010

Recherche

Par

1er mars 2010 - 12:30
IRC Curitiba : présentation du (...)

Après la neige et la glace qui recouvraient les routes du Rallye de Monte-Carlo en Janvier, l’IRC reprend dans la ville brésilienne de Curitiba du 4 au 6 mars.

Les routes de montagnes glissantes et les températures négatives du début de saison seront remplacées par des routes très rapides en terre avec un climat quasi tropical. A noter que Curitiba accueillera aussi la manche d’ouverture du WTCC le 7 mars.

Le Rally Internacional de Curitiba, qui est devenu une épreuve de l’IRC pour la première fois la saison dernière, fêtera ses 30 ans en 2010. L’épreuve était initialement appelée Graciosa Rally, en référence à la célèbre route du même nom qui reliait Curitiba à l’océan Atlantique il y a plusieurs siècles.

Composée de quinze spéciales couvrant 217 kilomètres, l’épreuve est relativement courte comparée aux autres manches de l’IRC. Le distance totale parcourue ne dépassant pas les 500 kilomètres.

Pour la journée d’ouverture de vendredi, sept spéciales sont planifiées avec un seul passage au parc d’assistance, peu après midi. La première spéciale, Campo Magro, sera parcouru trois fois durant la journée.

Samedi, pour la dernière étape, la journée se déroulera au nord est de Curitiba, comprendra huit spéciales et se terminera avec une super spéciale dans le quartier de Pinhais à côté du parc d’assistance.

Les routes principalement poussiéreuses autour de Curitiba, qui sont utilisées pour relier des villes et villages, ne devraient pas se détériorer au fil des passages.

A l’exception du champion Kris Meeke et son copilote Paul Nagle, aucun autre pilote régulier du championnat ayant participé au Monte-Carlo n’a fait le déplacement au Brésil. Cela devrait normalement donner un avantage à l’équipage Peugeot UK qui avait remporté ce rallye l’an dernier.

Meeke s’est entrainé pour l’épreuve du Brésil lors d’essais dans le sud de la France début février, où Bruno Magalhaes l’a rejoint. Comme Meeke, Bruno Magalhaes pilotera une Peugeot 207 S2000 au Brésil, et toujours comme Meeke, ses essais ont été perturbé par la neige.

Daniel Oliveira complètera les rangs de Peugeot avec sa 207 de Stohl Racing. Malgré ses origines brésiliennes, Oliveira, qui a participé à son premier rallye l’an passé n’a jamais couru sur ses terres natales auparavant mais pourra compter sur son nouveau copilote, l’expérimenté Denis Giraudet pour le soutenir.

Mikko Hirvonen est actuellement en tête du classement suite à sa victoire au Monte-Carlo, et qui a également marqué le triomphe de la Fiesta S2000 M-sport. Comme le Finlandais va passer le reste de la saison en WRC et ne participera pas au rallye de Curitiba, Juho Hanninen sera aux premières loges pour s’attribuer la première place au championnat.

Hanninen, second pour le moment après avoir terminé derrière Hirvonen, tirera son expérience de vidéos de caméra embarquées de l’an dernier et d’un DVD fourni par les organisateurs. Il a comparé les routes brésiliennes aux routes de sa Finlande natale et pense qu’il ne lui faudra pas longtemps pour trouver le rythme.

Jan Kopecky, qui a terminé deuxième du championnat l’an dernier, s’est préparé avec trois jours d’essais en Sardaigne, suivis de vacances au Mexique, où le Tchèque s’est acclimaté à la température ambiante élevée.

Enfin Wilks, qui a remporté son dernier rallye terre avec une Skoda, sera au volant d’une troisième Fabia S2000 au Brésil. Avec les températures basses rencontrées lors des essais en Sardaigne, il compte sur le shakedown pour lui permettre de peaufiner les réglages de sa voiture.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less