Motorsport

Hyundai n’a pas le droit à l’erreur en Espagne

Le constructeur coréen se focalise sur le titre

Recherche

Par www.wrc.com

20 octobre 2018 - 10:07
Hyundai n'a pas le droit à l'erreur (...)

Michel Nandan insiste. La quête d’un premier titre mondial pour Hyundai est toujours l’objectif de son équipe, même si le Toyota Gazoo Racing a pris l’avantage avant le Rallye d’Espagne (25-28 octobre).

Le constructeur coréen a perdu la tête du Championnat Constructeurs au Rallye de Turquie, puis du terrain après un week-end décevant au Pays de Galles, même si Thierry Neuville a arraché la cinquième place malgré une excursion dans un fossé.

Au championnat, Toyota a su saisir l’occasion pour s’offrir vingt points d’avance avant les deux derniers rendez-vous de la saison, le RallyRACC Catalunya – Rally de España (25–28 octobre) et le Kennards Hire Rally Australia (15–18 novembre).

Malgré cela, 86 unités restent en jeu et Michel Nandan a confiance en son équipe pour réaliser un sans-faute.

« Il n’y a pas le droit à l’erreur en Espagne si nous voulons inverser la tendance au championnat constructeurs », a-t-il expliqué. « Mathématiquement, nous pouvons toujours atteindre le titre, notre objectif, en Australie. Nous avons vu cette année que tout peut arriver en WRC, mais nous ne négligeons pas l’ampleur de la tâche. Nous avons une bonne voiture, une équipe solide et des pilotes compétitifs. Nous devons assembler toutes les pièces du puzzle et finir le plus haut possible. »

Les hommes de Michel Nandan s’apprêtent toutefois à affronter une concurrence féroce sur les routes de terre et d’asphalte, d’autant plus que Tommi Mäkinen a confirmé que l’équipe Toyota continuait de pousser le développement de sa Yaris WRC.

« L’Espagne devrait nous réussir », a glissé le Finlandais. « Nous avons fait des changements qui devraient permettre à la Yaris d’être performante sur terre, tout comme elle l’est déjà sur asphalte. »

Après les trois victoires consécutives d’Ott Tänak et un double podium au Pays de Galles, Toyota est en passe de remporter son premier titre depuis son retour en 2017. De quoi réjouir Tommi Mäkinen avant la dernière ligne droite.

« Je pense que les deux derniers rallyes devraient être passionnants à suivre, tant chez les constructeurs que chez les pilotes », a-t-il conclu. « Ott va tout donner et je suis convaincu que ses rivaux en feront de même ! »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less