Motorsport

Hyundai doit se contenter d’une place au pied du podium

Après la pénalité infligée à Sordo

Recherche

Par Olivier Ferret

7 mars 2016 - 15:08
Hyundai doit se contenter d'une (...)

Déjà sur le podium à l’arrivée du Rallye Monte-Carlo avec Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul et du Rallye de Suède avec Hayden Paddon et John Kennard, Hyundai Motorsport avait l’ambition de conquérir un nouveau top 3 lors de la première manche sur terre de la saison. Dani Sordo et Marc Martí avaient atteint cet objectif avec une troisième place à l’arrivée de l’ES21, avant d’être pénalisés...

Auteur du meilleur temps dans la spéciale inaugurale disputée jeudi soir dans les rues de Guanajuato, Thierry Neuville n’a pas longtemps bénéficié de ce très bon départ puisque contraint de s’arrêter vendredi matin (ES4) à cause d’un bris de suspension. Dans ce même chrono, Dani Sordo s’emparait de la troisième position du classement général, tandis qu’Hayden Paddon se plaçait au cinquième rang.

Samedi, Dani Sordo a d’abord résisté au retour d’Andreas Mikkelsen, avant de pouvoir gérer son avance dès l’abandon du Norvégien. Hayden Paddon est resté à la cinquième place. Après avoir repris le départ dans la matinée, Thierry Neuville est sorti de la route et a définitivement abandonné dans l’ES12.

Composée de seulement deux spéciales, l’ultime journée réservait un test historique de 80 kilomètres. Sans la moindre marge d’erreur, Dani Sordo et Hayden Paddon ont complété le rallye en conservant leurs positions. Hayden Paddon est même parvenu à récolter un point supplémentaire en signant le troisième temps de la Power Stage.

Après l’arrivée, Dani Sordo a reçu une pénalité de deux minutes pour avoir utilisé 29 pneumatiques durant l’épreuve, soit un de plus que le quota permis par le règlement particulier. Cette sanction a privé l’équipage espagnol d’un podium. Dani Sordo et Marc Martí ont finalement terminé au quatrième rang.

Dani Sordo : « Ce fut une épreuve vraiment délicate, avec de multiples complications pour tout le monde. Nous nous sommes concentrés sur notre course et je pense que nous avons beaucoup appris sur les performances de notre Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération. Ce sera forcément utile à l’avenir. Après avoir creusé un écart suffisant durant les deux premières journées, il fallait juste ramener la voiture dans la très longue spéciale de Guanajuato et dans la Power Stage. Nous pouvons être satisfaits du résultat. Je suis impatient d’être en Argentine pour la prochaine épreuve du calendrier. »

Hayden Paddon : « Il s’est passé beaucoup de choses durant ce rallye. Il a fallu faire les bons choix de pneumatiques, rouler avec une suspension endommagée et apprendre les spéciales au volant de la Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération. Je dois avouer que nous avons été très occupés ! Il y a de nombreux points positifs à retenir, comme le résultat qui est en ligne avec nos objectifs. La très longue spéciale de 80 kilomètres a également été une belle expérience pour la gestion des pneus et des freins. En fin de course, il était surtout nécessaire de se concentrer sur la préservation de notre cinquième place au classement général. Je voulais quand même attaquer dans la Power Stage pour décrocher un petit bonus. Merci à l’équipe qui a beaucoup travaillé ce week-end. Ce fut une épreuve harassante pour tout le monde. Placer deux voitures dans le top 5 est une belle récompense. »

Thierry Neuville : « Je suis très déçu. Ce n’est pas l’issue que nous espérions après le très bon départ de jeudi. Nous avions fait le meilleur choix de pneus et les temps intermédiaires étaient encourageants dans El Chocolate (ES4). C’est encore plus frustrant d’avoir perdu le contrôle de la voiture sur une bosse. Nous avons fait un tête-à-queue et la suspension avant-gauche était endommagée. En repartant samedi, nous avons signé le deuxième chrono dans Ibarrilla (ES11) et je me sentais en confiance. Malheureusement, nous sommes sortis à trois kilomètres de l’arrivée de Otates. L’impact a été fort et notre Hyundai durement touchée. Nous avons passé des examens à l’hôpital, mais tout va bien pour Nicolas et moi. »

Michel Nandan, Team Principal : « Nous sommes fiers de voir deux Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération dans le top 5. Pourtant, les chiffres ne sont pas suffisants pour raconter la complexité de l’épreuve que nous venons de vivre. Les conditions difficiles et la plus longue spéciale de la saison, avec 80 kilomètres chronométrés, ont mis nos Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération sous pression. Nous avons donc beaucoup appris et identifié des pistes d’amélioration, mais la performance est très satisfaisante. Nos voitures ont résisté sur ces routes cassantes, ça ne peut que nous rendre optimistes pour la suite. »

Alain Penasse, Team Manager : « Malheureusement, Dani et Marc ont reçu deux minutes de pénalité après l’arrivée et tombent au quatrième rang. A cause d’une erreur de communication, trois pneus neufs, au lieu de deux, ont été monté sur la Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération n°4 après l’ES20. Nous en avons donc utilisé un de trop sur l’ensemble du rallye. Nous allons enquêter sur les causes de cette erreur dès notre retour à Alzenau pour qu’elle ne se reproduise plus. Cela n’enlève rien aux performances de nos équipages au Mexique. Notre objectif est désormais de terminer dans le top 3 de chaque rallye. C’est ambitieux, même si je crois que nous avons montré que nous en étions capables. »

La prochaine manche du Championnat du Monde des Rallyes se déroulera du 21 au 24 avril lors du Rallye d’Argentine.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less