Motorsport

Gutierrez s’impose devant Berthon au Hungaroring

Razia termine troisième et conserve la tête du championnat

Recherche

Par

29 juillet 2012 - 11:40
Gutierrez s'impose devant Berthon au (...)

C’est Esteban Gutierrez qui part en pole position de cette course devant Nathanaël Berthon, unique représentant français ce week-end. Luiz Razia, leader du championnat, part sixième et Davide Valsecchi septième.

Il fait 24°C dans l’air et 31°C sur la piste au moment du départ. Les pilotes partent en pneus slicks malgré quelques zones encore humides sur la piste après une nuit très pluvieuse. 28 tours sont à parcourir ce matin.

A l’extinction des feux, Gutierrez parvient à conserver l’avantage. Razia prend un excellent envol et gagne deux places, tandis que Valsecchi n’en gagne qu’une. Le premier tour est très tranquille : Gutierrez mène devant Berthon, Van der Garde, Razia, Palmer, Valsecchi, Chilton et Calado.

Ericsson est au ralenti dans le second tour, sa roue avant gauche détruite, suite à un incident avec Onidi. C’est la fin de la course pour lui. Au même moment, Gutierrez signe le meilleur tour en course et se détache de Berthon.

Cecotto a réalisé un bon début de course : parti dernier après sa sortie de piste hier, il pointe à la quatorzième place, de même pour Felipe Nasr (vingt-cinquième à dix-septième).

La direction de course annonce que l’incident impliquant Ericsson et Onidi, actuellement douzième, sera examiné après la course.

Après dix tours l’écart se creuse entre les deux premiers et Van der Garde : Berthon, second, possède trois secondes d’avance sur le Néerlandais. Derrière, c’est plus serré : Razia est sous la pression de Palmer, Valsecchi de Coletti et Chilton de Calado.

Dans le onzième tour, le drapeau jaune est déployé pour l’abandon de Cocotto après un contact avec Onidi, déjà sous investigation. Ce dernier n’abandonne pas, mais doit passer par les stands. La direction de course l’annonce alors, l’incident entre les deux pilotes sera étudié par les commissaires.

Calado tente de prendre l’avantage sur Chilton dans le quatorzième tour, mais n’y arrive pas et se retrouve sous la pression d’Haryanto. A l’avant, Berthon se rapproche à 7 dixièmes de Gutierrez mais ce dernier claque un superbe temps et repousse le Français à plus de 2 secondes. Leimer effectue un passage hors piste et perd plusieurs places.

Au seizième tour, Nasr prend -autoritairement- l’avantage sur Canamasas dans le second virage pour la treizième place.

L’arrivée se rapproche et les batailles sont de plus en plus animées : Van der Garde est en difficulté et se fait passer par Razia pour la troisième place. Derrière, Canamasas prend l’avantage sur Leimer et Nasr sur Trummer.

Il reste six tours et toute l’action est pour la quatrième place de Van der Garde : Palmer et Valsecchi restent collés à son train arrière mais ne parviennent pas à prendre l’avantage. Le coéquipier de Valsecchi chez DAMS, Nasr, prend la dixième place et met Calado sous pression.

Valsecchi prend alors l’avantage sur Palmer dans le tour suivant, après que ce dernier ait manqué son attaque sur Van der Garde. Le pilote DAMS, rival de Razia au championnat, est maintenant cinquième. Puis quatrième le tour suivant à l’issue d’une belle passe d’armes avec Van der Garde : il est désormais quatrième.

Van der Garde perd de nombreuses places et passe dixième à moins de deux tours de l’arrivée. Le classement est alors le suivant : Gutierrez mène devant Berthon, Razia, Valsecchi, Palmer, Coletti, Calado, Nasr, Haryanto et Van der Garde.

Calado prend l’avantage sur Coletti pour la sixième place, tandis que Valsecchi est sous la pression de Palmer pour la quatrième place. Derrière, Haryanto dépasse Nasr et Coletti.

Esteban Gutierrez remporte la seconde course au Hungaroring devant Nathanaël Berthon et Luiz Razia. Suivent : Valsecchi, Palmer, Calado, Haryanto, Nasr, Coletti et Van der Garde qui complètent le top 10.

Notons la grosse sortie de piste de Trummer à quelques mètres de l’arrivée, poussé dans les barrières par Canamasas.

PosPiloteEquipeTemps
01 E. Gutiérrez Lotus GP 28 tours - 43m58.301
02 N. Berthon Racing Engineering + 3.565
03 L. Razia Arden International + 15.733
04 D. Valsecchi DAMS + 29.352
05 J. Palmer iSport International + 30.237
06 J. Calado Lotus GP + 30.493
07 R. Haryanto Carlin + 32.336
08 F. Nasr DAMS + 33.578
09 S. Coletti Scuderia Coloni + 39.475
10 G. Van Der Garde Caterham Racing + 41.928
11 M. Chilton Carlin + 44.868
12 S. Canamasas Venezuela GP Lazarus + 45.399
13 S. Trummer Arden International + 45.417
14 F. Leimer Racing Engineering + 46.221
15 J. Leal Trident Racing + 46.937
16 R. González Caterham Racing + 49.087
17 J. Král Barwa Addax Team + 50.058
18 N. Melker Ocean Racing Technology + 51.753
19 D. De Jong Rapax + 54.037
20 R. Teixeira Rapax + 54.870
21 S. Richelmi Trident Racing + 55.887
22 G. Serenelli Venezuela GP Lazarus + 1:04.537
23 V. Guerin Ocean Racing Technology + 1:09.900
24 F. Onidi Scuderia Coloni + 1 tour
25 J. Cecotto Barwa Addax Team DNF
26 M. Ericsson iSport International DNF

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less