Motorsport

Gronholm : Un morceau de bravoure

Marcus parle du rallye de Finlande

Recherche

Par www.wrc.com

29 juillet 2010 - 12:11
Gronholm : Un morceau de bravoure

Aucun autre pilote n’a connu plus de succès que lui sur le rallye de Finlande, alors qui d’autre que Marcus Gronholm peut parler du mythique rendez-vous des Mille Lacs ?

Le Finlandais, vainqueur de son épreuve nationale à 7 reprises en 18 participations, ne cache pas qu’il faut un état d’esprit particulier pour ‘dompter’ ce rallye. Il ne faut pas avoir peur de prendre des risques et de dépasser ses propres limites.

La vitesse moyenne dépasse les 120 km/h sur les longues pistes et les sauts y sont légion.

« C’est un rallye incroyable », confie Gronholm. « On entend les pilotes parler de sa rapidité et il est vraiment, vraiment rapide. Il faut pouvoir gérer la vitesse et savoir qu’un saut en suit un autre, puis un autre et encore un autre. C’est incroyable, il se passe toujours quelque chose dans la voiture. »

“Il n’y a jamais vraiment une portion de route sur laquelle on n’a rien à faire. Et puis les arbres sont toujours là, au bord de la piste - et vous savez que, si vous sortez, vous allez partir droit dans les arbres », poursuit-il. « Quand j’ai terminé la spéciale Ouninpohja, en 2007, je savais que je n’aurais pas pu aller plus vite. Ce sentiment que vous avez quand vous franchissez l’arrivée d’une telle spéciale et que vous avez flirté et dépassé la limite à de nombreuses reprises est incroyable. Mais c’est ça, le rallye de Finlande. Vous devez dépasser vos propres limites et votre zone de confort pour gagner. »

Cette nécessité de prendre de gros risques s’accompagne, de l’autre côté, de la conscience de n’avoir pas le droit à l’erreur.

« En Finlande, le rallye se joue souvent à quelques secondes près. On ne peut pas se permettre de faire un tête à queue ou autre erreur. Ça se décide souvent à quelques dixièmes de seconde près. Je suis sûr que ce sera la même chose ce week-end », conclut Gronholm.

Redoutable, le rallye de Finlande reste la chasse gardée des pilotes scandinaves. Seuls quatre pilotes ‘étrangers’ – Carlos Sainz, Didier Auriol, Markko Martin et Sébastien Loeb – ont réussi à s’y imposer.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less