Motorsport

Ford envisage son retrait du WRC

La marque à l’ovale ne garantit pas sa présence au-delà de 2013

Recherche

Par

8 juillet 2012 - 08:10
Ford envisage son retrait du WRC

Ford envisagerait un retrait du championnat du monde des rallyes, et dans le même temps un passage à l’Intercontinental Rally Challenge.

Gerard Quinn, en charge des activités sportives de Ford Europe, a déclaré : "Est-ce qu’ils savent que le championnat a commencé il y a six mois et qu’il n’y a toujours pas de promoteur ?" s’interroge-t-il en parlant de la FIA. "Il a fallu deux ans à North One Sport [l’ancien promoteur] pour atteindre son rythme de croisière, et je suis très préoccupé par l’absence de nouvelle au sujet d’un nouveau promoteur lors du dernier conseil mondial du sport automobile. Les implications sont énormes !"

La FIA a également introduit une nouvelle législation qui exige que les organisateurs des manches WRC payent pour la production télévisuelle, qui était auparavant à la charge de North One. Ceci a drastiquement augmenté les frais des organisateurs, ce qui met une pression supplémentaire sur les équipes qui ont déjà du mal avec la diminution du sponsoring. Le WRC risque maintenant de perdre non seulement des constructeurs, mais également des organisateurs de manches du championnat, ce qui serait un réel désastre.
Le propriétaire de Prodrive, David Richards, actif dans le monde du rallye depuis de nombreuses années, est lui aussi critique envers la FIA. "Maintenant, quelqu’un devrait se lever et prendre ses responsabilités, mais ça ne se passe pas. Ce que je vois, ce sont reports de décision sur reports de décisions. C’est un championnat estampillé FIA, mais pour le moment il est torpillé."

Quinn a encore ajouté : "L’IRC est un exemple classique de la façon dont un championnat peut être géré efficacement et tenir ses promesses. Ce championnat a fait d’énormes progrès ces dernières années et l’essentiel est qu’il passe à la télévision et que le grand public y ait accès à travers les divers médias sociaux et Internet. C’est simple et efficace."

"Ne vous méprenez pas, Ford est pleinement engagé en WRC, et je déteste l’idée d’abandonner un navire en perdition. Le WRC est très important pour nous en tant que constructeur. Cependant, après la prochaine saison du WRC [fin 2013], nous nous pencherons sur nos options, et l’une d’elles est l’IRC."

Volkswagen devrait arriver en WRC avec la Polo R dès 2013, mais pas forcément pour un programme complet. Le constructeur français Citroën semble installé dans le championnat pour le long terme, mais qu’en serait-il si la concurrence de Ford venait à disparaître ? MINI, pour sa part, est une marque représentée par des équipes privées et n’engage pas sa propre structure. Si Ford venait à quitter le WRC prochainement, son départ pourrait bien marquer le glas du championnat.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less