Motorsport

Finlande, ES14-15 : le quatre à la suite pour Ott Tänak

Le leader du Rallye de Finlande aligne les scratchs

Recherche

Par www.wrc.com

28 juillet 2018 - 12:25
Finlande, ES14-15 : le quatre à la (...)

Ott Tänak a poursuivi sa razzia sur les meilleurs temps dans les spéciales du Neste Rally Finland, samedi matin, confirmant sa mainmise sur la huitième manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Après avoir creusé l’écart avec Mads Østberg en remportant les deux premiers secteurs chrono du jour, l’Estonien a réalisé la passe de quatre en s’imposant dans les montagnes russes de Kakaristo et Tuohikotanen pour rentrer au parc d’assistance de Jyväskylä avec 23’’7 d’avance.

Tänak a déclaré qu’il pilotait “à [son] propre rythme”, donnant clairement l’impression qu’il en avait encore, en cas de besoin, sous la pédale de sa Toyota Yaris.

Østberg a réalisé le deuxième temps dans Kakaristo puis le troisième dans Tuohikotanen, le pilote de la Citroën C3 admettant quelques petites erreurs. “On se concentre un peu sur Latvala, derrière. Il semble que l’écart avec lui soit sous contrôle mais Ott semble avoir les choses sous contrôle lui aussi”, a dit le Norvégien.

Latvala a signé un chrono dans le top 3 des deux dernières spéciales sur sa Yaris, le trio de tête du rallye ayant donc monopolisé le top 3 des quatre déjà courues ce samedi. Il suit Østberg à 20’’9 et s’il a répété ne pas pouvoir rivaliser avec son équipier Tänak, il a promis de continuer la lutte avec le pilote Citroën.

Hayden Paddon a conservé la quatrième place, en dépit d’un “petit problème qui [l’a] pas mal perturbé”, mais le Kiwi de Hyundai garde un œil attentif sur Esapekka Lappi. Le vainqueur 2017 a relégué Teemu Suninen à la sixième place et son nouvel objectif de trouve à 13’’6 devant lui.

Sébastien Ogier est repassé devant l’autre de ses équipiers chez M-Sport Ford, Elfyn Evans, pour 1’’9. Mais le Français a du mal à s’adapter à l’impressionnant nouveau package aérodynamique monté à l’arrière de sa Fiesta.

Craig Breen et le leader du championnat, Thierry Neuville, complètent toujours le top 10, le Belge semblant résigné car les conditions glissantes continuent de handicaper ceux qui s’élancent les premiers dans les spéciales. Il roule en deuxième position après avoir ouvert la route hier.

“On savait qu’à un moment donné, être premier sur la route allait être un désavantage, mais on peut vivre avec. On sera contents tant qu’Ogier ne prendra pas trop de points”, a dit le pilote Hyundai.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less