Fin de course prématurée pour Sébastien Ogier en Allemagne

"Le plus important c’était de voir que Julien et moi allions bien"

Recherche

Par Olivier Ferret

23 août 2014 - 22:38
Fin de course prématurée pour Sébastien

Le Rallye d’Allemagne s’est terminé plus tôt que prévu pour Sébastien Ogier et Julien Ingrassia. Violemment sortis de la route samedi matin dans la huitième spéciale, les Français ont été contraints de renoncer au reste de l’épreuve. Tous deux sont heureusement indemnes, en revanche leur voiture est trop endommagée pour pouvoir reprendre la course.

Cette première manche asphalte de la saison avait parfaitement bien débuté pour Sébastien Ogier, qui se partageait les temps scratches de la première étape avec Jari-Matti Latvala. Une sortie de route dans la dernière spéciale de vendredi a toutefois mis un terme à ses espoirs de victoire.

En reprenant l’épreuve ce matin sous le régime du Rallye 2, il nourrissait une nouvelle ambition : parcourir le reste de la distance de course et viser dimanche le maximum de points dans la Power Stage. Le pilote Volkswagen n’aura finalement pas eu l’opportunité de profiter de son retour, son rallye s’étant définitivement arrêté dans le deuxième chrono du jour.

« L’accident est survenu environ 1 km après le départ de la huitième spéciale, » explique Sébastien Ogier. « On était en sixième dans une longue ligne droite. Il y avait un léger virage à droite sur une bosse. Le saut a été plus long que ce que l’on pensait, l’arrière a décroché à l’atterrissage et j’ai perdu le contrôle de la voiture. On a heurté le rail de sécurité et on s’est arrêtés dans une pente, contre des arbustes. »

« Le plus important, sur le moment, c’était de voir que Julien et moi allions bien, » rappelle-t-il. « On nous a emmenés à l’hôpital pour y passer des examens de routine, mais on s’en est tous les deux sortis indemnes. »

« La Polo R WRC a un peu plus souffert, car l’accident a malheureusement été assez brutal, et l’arceau de sécurité a été légèrement endommagé. Cela signifie que l’on ne pourra pas repartir demain, pour des raisons de sécurité. La Polo ne pourra pas être réparée à temps au parc d’assistance. »

Auteur de cinq victoires et deux autres podiums à ce stade de la saison, auxquels il faut ajouter 18 points glanés lors des Power Stages, Sébastien Ogier conserve la tête du classement mondial devant Jari-Matti Latvala. Rendez-vous est pris dans trois semaines pour la suite du championnat sur les routes du Rallye d’Australie.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos