Motorsport

Ferrucci suspendu deux week-ends pour son comportement

Et Trident pourrait bien s’en séparer...

Recherche

Par Camille Komaël

8 juillet 2018 - 20:38
Ferrucci suspendu deux week-ends (...)

Le pilote américain de chez Trident Santino Ferrucci a été suspendu de deux week-ends de course par la direction de la Formule 2. C’est une sanction sans précédent dans la catégorie. Il faut dire que l’Américain a cumulé les faux pas ce week-end : il s’est d’abord accroché avec son équipier Arjun Maini dans la course longue de samedi, avant de récidiver ce matin lors de la course courte. Ajoutons à cela qu’il a délibérément tapé la voiture de l’Indien (rappelons-le : son coéquipier !!) dans le tour de décélération. Circonstance aggravante : selon son équipe cet acte était prémédité, et non pas impulsif.

En plus de ne pas pouvoir courir à Budapest et à Spa, la direction de course lui a également infligé une amende de 60 000 euros. Ferrucci était d’ailleurs attendu par les commissaires pour s’expliquer mais il n’est jamais venu. Il devait également parler de l’incident avec Maini en course au virage 4, mais comme il ne s’est pas présenté, il a été exclu de la course 2.

Santino Ferrucci collectionne les pénalités : il a été vu avec seulement un gant et son téléphone dans l’autre main alors qu’il était au volant de sa monoplace pour faire la liaison entre le paddock et l’allée des stands. Ceci viole le règlement technique et sportif et il devra s’acquitter de 6 000 euros supplémentaires d’amendes.

L’équipe Trident a tenu à s’excuser auprès de Maini et révèle par ailleurs que le pilote indien a non seulement subi un comportement anti-sportif de Ferrucci, mais aussi du père de celui-ci, qui l’accompagnait. Par conséquent, l’équipe italienne a fait appel à ses avocats et il semble bien que Santino Ferrucci risque de ne plus remettre les pieds dans l’équipe.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less