Motorsport

Evolutions satisfaisantes pour les Lola de Rebellion

Un certain optimisme après la journée test

Recherche

Par Olivier Ferret

26 avril 2011 - 12:35
Evolutions satisfaisantes pour les (...)

La Journée Test des 24 heures du Mans était un rendez-vous important de la saison 2011 pour REBELLION Racing. En effet l’équipe suisse présentait de grosses évolutions pour ses deux Lola-Toyota, un nouveau kit aérodynamique, de nouvelles suspensions avant, un empattement rallongé et l’introduction des pneus avant les plus larges proposés par Michelin.

Présentant la seule occasion de tester sur le circuit des 24 Heures du Mans, la journée test revêtait une importance capitale en vue de la course en juin. Les 6 pilotes de l’équipe, Neel Jani, Nicolas Prost, Jeroen Bleekemolen, pour la Lola-Toyota N°12 et Andrea Belicchi, Jean-Chistophe Boullion, Guy Smith au volant de la N°13 ont pu accomplir un important travail de développement et récolter des informations précieuses pour les ingénieurs de l’équipe, de Toyota Motorsport et Lola Cars.

Au soir de cette journée, l’équipe REBELLION Racing affichait un certain optimisme, l’ensembles des évolutions ayant satisfait les pilotes et rassuré les ingénieurs sur le potentiel de l’auto et sa marge de progression pour les la course de 24 Heures du Mans et les prochaines manches de l’Intercontinental Le Mans Cup et des Le Mans Series.

Bart Hayden, Team Manager du REBELLION Racing : « Les améliorations apportées sur la voiture vont dans le bon sens et devraient nous permettre d’améliorer nos performances de quelques secondes pour les 24 Heures. Nous avons déjà une bonne compréhension de la nouvelle configuration de nos Lola-Toyota et des pistes de travail pour poursuivre le développement de nos voitures. Nous repartons du Mans avec beaucoup de données, et d’informations que nous allons analyser, d’ailleurs le premier débriefing technique aura lieu dès ce dimanche soir.

Cependant, cette journée test au Mans a mis en lumière un fait que nous redoutions, le nouveau règlement 2011 n’a pas d’équivalence entre les motorisations diesel et essence. Il n’est plus question de 5 à 6 secondes d’écart, mais de 10. Nous allons êtres attentifs à la position de l’ACO dans les emaines à venir. En ce qui nous concerne, comme à notre habitude, nous allons nous concentrer sur notre travail et la prochaine course à Spa, avec optimisme. Nous ferons nos courses en essayant de faire le mieux possible pour obtenir la meilleure place au classement final. »

Lola-Toyota N°12

Neel Jani : « Beaucoup de nouveautés ont été testées ce dimanche, nous avons commencé à trouver des options satisfaisantes pour le futur proche. Quand on voit la façon dont on se fait doubler dans la ligne droite, on a du mal à croire que c’est uniquement l’aérodynamique qui fait toute la différence. On connaît la supériorité technique que peuvent avoir les équipes d’usine mais 10 secondes au tour c’est beaucoup, il ressemble à celui qui existe une Formule 1 et une GP2. »

Nicolas Prost : « Nous avons de quoi êtres satisfaits de notre journée. Nous avons pu rouler et trouver rapidement une balance correcte. On a pu travailler en détail sur le set-up même si une journée, ça reste court pour rouler, assimiler les informations avec autant de nouveautés apportées à l’auto. En revanche, on ne peut être que sceptique sur les équivalences au vu des temps réalisés lors de cette journée. »

Jeroen Bleekemolen : « Aujourd’hui était une grosse journée de test avec beaucoup de choses à essayer et nous sommes allés au bout de notre programme. Nous avons appris énormément aujourd’hui. Il y a maintenant un gros travail à faire pour transformer ces informations en améliorations pour la course. Ensuite, ce sera à nous de conduire pour faire la différence... »

Lola-Toyota N°13

Jean-Christophe Boullion : « D’une certaine façon, nous avons testé aujourd’hui une nouvelle auto. Tout le monde a donné son avis et ce soir, nous avons une meilleure compréhension de la façon dont elle fonctionne. Nous avons encore beaucoup de travail à faire pour optimiser son potentiel mais, au delà de ma propre expérience, j’ai la certitude d’avoir maintenant une voiture plus performante. La course de Spa-Francorchamps constituera, pour la voiture, un très bon test de fiabilité avant les 24 Heures du Mans ».

Andrea Belicchi : « Toute l’équipe a bien travaillé aujourd’hui. Les datas que nous avons enregistrées seront précieuses pour faire évoluer la voiture en vue des 24 heures du Mans. Je sens déjà le bénéfice des améliorations. Il nous manque sans doute encore un peu de vitesse maxi dans la ligne droite, il semble que le règlement avantage toujours largement les voitures diesel.... »

Guy Smith : « Compte tenu du nombre important d’améliorations apportées sur la voiture depuis Le Castellet, la journée d’aujourd’hui a été pour nous un shake-down grandeur nature sur le circuit du Mans. En termes de performances pures, nous ne savons pas vraiment où nous en sommes du fait des questions d’équivalence diesel/essence et même essence/essence. Nous avons appris beaucoup de choses et avons désormais pas mal d’informations à analyser. Cette journée va donc nous aider à progresser pour être les meilleurs possibles dans un mois et demi. »

Prochain rendez-vous pour REBELLION Racing : les 1000 km de Spa, en Belgique, du 5 au 7 mai, seconde manche de l’Intercontinental Le Mans Cup et des Le Mans Series.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less