Motorsport

Espagne, ES4 : Ott Tänak creuse le trou

Et Latvala rétrograde au classement

Recherche

Par www.wrc.com

26 octobre 2018 - 13:48
Espagne, ES4 : Ott Tänak creuse le (...)

Ott Tänak a profité d’un souci de son équipier Jari-Matti Latvala pour augmenter son avance en tête du RallyRACC Catalunya - Rally de España vendredi midi.

Dans la redoutable spéciale entre La Fatarella et Vilalba, Ott Tänak (Toyota Yaris) signait le deuxième temps à 1/10e d’Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) pour retrouver le parc d’assistance de Salou avec 11’’7 de marge sur Elfyn Evans (Ford Fiesta).

« C’était un bon passage », déclarait-il après s’être toujours classé dans les deux premiers sur les trois spéciales de la première boucle. « Cela ressemblait plus à un circuit qu’à une route. C’était extrêmement glissant par endroits. J’étais régulier, mais surtout propre. »

Du côté de son équipier Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris), la frustration était de mise. En avance de dix secondes à mi-parcours, le Finlandais voyait ses espoirs de prendre la tête s’envoler dans une crevaison à l’arrière gauche. Il perdait près d’une minute dans l’opération.

« Je ne veux rien entendre, je suis trop en colère », confiait-il dit après avoir rallié l’arrivée sur la jante et au dixième rang du général. « J’aurais pu gagner le rallye sans cela ! »

Prudent, mais rapide et propre, Elfyn Evans était alors promu au deuxième rang avec 7’’5 d’avance sur le local de l’étape, Dani Sordo (Hyundai i20). L’Espagnol se plaignait pour sa part d’un manque d’adhérence à l’arrière de sa voiture.

Sur la poussière catalane, la manque de motricité était un sujet récurrent. Si les équipages ayant parié sur les gommes médiums de Michelin semblaient avoir fait le bon choix, le balayage offrait comme toujours un avantage indéniable à ceux s’élançant plus tard.

Avec son scratch et quelques ajustements à l’arrière de sa voiture, Andreas Mikkelsen passait ainsi du huitième au quatrième rang, 4’’0 derrière Dani Sordi et devant un trio de pilotes se tenant en moins de cinq secondes.

Dans ce peloton de chasse, on retrouvait Sébastien Ogier (Ford Fiesta), 3’’1 devant son compatriote Sébastien Loeb (Citroën C3), remonté de la neuvième à la sixième place en s’offrant le troisième temps dans l’ES4. Après un tête-à-queue, Craig Breen (Citroën C3) calait et perdait quinze secondes pour faire demi-tout. L’Irlandais glissait alors en septième position.

Leader du Championnat du Monde FIA des Rallyes, Thierry Neuville (Hyundai i20) était à près de quarante secondes d’Ott Tänak. Huitième, le Belge restait toutefois à moins de vingt secondes du podium malgré un carrefour manqué. Esapekka Lappi (Toyota Yaris) et Jari-Matti Latvala complétaient le top dix à l’issue de cette première boucle.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less