Motorsport

Espagne, ES15-16 : Sébastien Loeb aux commandes

Le Français a bénéficié d’un choix de pneumatiques inspiré

Recherche

Par www.wrc.com

28 octobre 2018 - 10:15
Espagne, ES15-16 : Sébastien Loeb (...)

Dimanche matin, Sébastien Loeb a réalisé la bonne opération en prenant la tête du RallyRACC Catalunya - Rally de España grâce à un choix de pneus inspiré.

Après de nouvelles averses durant la nuit, les routes d’asphalte autour de Salou séchaient rapidement. Seul pilote de pointe à choisir les gommes dures proposées par Michelin, Sébastien Loeb (Citroën C3) réalisait la bonne opération face à ses concurrents, chaussés de pneus tendres.

Le nonuple Champion du Monde des Rallyes signait alors le meilleur temps dans Riudecanyes et Santa Marina, passant de la troisième à la première place de l’épreuve avec 7’’1 d’avance sur Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris).

« Les informations de nos ouvreurs étaient bonnes », confiait le Français. « Les routes séchaient et je savais que je serais rapide si je passais les pneus durs dans ces conditions. Je pense que c’était le bon choix. »

Ses concurrents ne pouvaient qu’être d’accord avec lui. L’un d’entre eux indiquait d’ailleurs que les routes avaient séché plus vite que prévu en raison du vent.

Victime de sous-virage dans la première spéciale, Jari-Matti Latvala se faisait une frayeur dans Santa Marina tout en parvenant à contenir Sébastien Ogier (Ford Fiesta), dont le duel avec Thierry Neuville (Ford Fiesta) s’intensifiait encore plus. Le Belge prenait ainsi le dessus sur Elfyn Evans (Ford Fiesta) pour revenir à 3’’8 du Français, légèrement en difficulté.

« Je n’étais pas à l’aise dans la deuxième spéciale », résumait Sébastien Ogier. « Je dois ajuster les réglages pour la deuxième boucle. Loeb a pris un risque et cela a payé. C’était difficile d’en faire autant vu les enjeux au championnat. »

Troisième des deux premiers tests du jour, Thierry Neuville restait toutefois vague sur ses chances de prendre l’ascendant sur Sébastien Ogier dans les deux dernières spéciales de l’épreuve. En parallèle, son équipier Dani Sordo (Hyundai i20) grimpait au cinquième rang à 7/10e d’Elfyn Evans, qui lâchait du temps et deux places ce dimanche matin.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less