Motorsport

Edoardo Mortara : Un rêve que de faire Le Mans !

"Un jour, c’est certain !"

Recherche

Par

26 janvier 2013 - 09:18
Edoardo Mortara : Un rêve que de (...)

Si chez Audi il y a un pilote sur qui nous mettrions bien une pièce sur sa capacité à jouer les premiers rôles au volant d’un prototype, c’est bien Edoardo Mortara. Avant de reprendre le volant de son Audi A5 DTM, l’Italien prend part aux 24 Heures de Daytona sur l’Audi R8 GRAND-AM alignée par Alex Job Racing et partagée avec Filipe Albuquerque, Oliver Jarvis et Dion von Moltke.

Le pilote en simulateur du Lotus F1 Team et double vainqueur de la Macau GT Cup trouve là l’occasion de renouer avec une GT, même si son Audi est bien différente des R8 LMS ultra que l’on peut voir en Europe. « Edo » compte déjà un solide palmarès en sport automobile avec un titre en F3 Euro Series sans oublier une victoire au Grand Prix de Macau en 2010. Entretien...

Laurent Mercier : Edoardo, comment se passe ce début de meeting ?

Edoardo Mortara : « Les qualifications se sont bien passées avec une place dans les cinq premiers. La course dure 24 heures, donc tout peut arriver. Il va falloir être vigilant car le trafic sera un élément essentiel. Nous savons que les Porsche seront de redoutables adversaires surtout que les pilotes présents ont un sacré pedigree. L’Audi R8 GRAND-AM est une très bonne auto et elle est différente de celle que l’on peut avoir en Europe. Le circuit est assez spécial, difficile et bosselé. C’est facile de faire des erreurs et c’est un vrai challenge. »

Elle est facile d’adaptation ?

« Avec le modèle GRAND-AM, tu peux freiner plus tard. Elle manque un peu de puissance par rapport à la GT3 en ligne droite et ce n’est pas ce qui manque ici. Je n’ai pas beaucoup d’expérience en Endurance donc j’ai encore pas mal de choses à apprendre. Il y a un sacré niveau en GT et les pilotes de DP sont assez agressifs. On peut faire de mauvaises rencontres dans l’infield (rires). Il y a pas mal de grands noms au départ. Je pense qu’une quinzaine d’autos peuvent l’emporter en GT. »

Les différences avec le modèle GT3 sont nombreuses ?

« Il y a nettement moins de charge aéro, pas d’ABS et pas de traction control. La Balance de Performance est différente de celle que l’on peut voir en Europe. Le set up est plus « mou » et l’auto prend plus de roulis. C’est une question d’habitude. La formule est nouvelle pour moi. »

Ces 24 Heures de Daytona te permettent de garder un pied dans la compétition avant le DTM...

« Exactement ! Il n’a pas beaucoup d’activités actuellement, et cela me donner l’occasion de découvrir autre chose. C’est pour moi une expérience unique et une belle opportunité unique. Ma saison étant bien chargée avec le programme DTM, il n’est pas prévu que je revienne en Grand-Am cette année, même si aucune porte n’est fermée. »

Et te revoir sur d’autres courses en Endurance ? Le DTM reste LA priorité ?

« Il y a un clash avec les 24 Heures du Nürburgring donc pas de Nordschleife pour moi. En revanche, il y a une possibilité pour les 24 Heures de Spa. Le DTM est un championnat relevé où il faut s’y consacrer pleinement. C’est aussi la politique d’Audi. J’espère que nous pourrons bien figurer sachant que les règles sont quasiment gelées contrairement à ce que l’on avait dans le passé. Le développement a vraiment été limité. Audi travaille d’arrache pied pour nous donner une auto capable de décrocher le titre. On a vu que BMW et Mercedes étaient très forts en 2012, donc à nous d’être meilleurs. J’espère bien jouer la couronne. »

A quand Edo au Mans ?

« (sourire) Un jour, c’est certain ! Audi a ses pilotes LMP1 pour 2013, mais à l’avenir on ne sait jamais. C’est un rêve pour moi que de faire Le Mans. Tout pilote se doit de rouler au Mans. Je sais qu’il serait compliqué de mener les deux programmes de front. Si je me comporte bien en DTM et que je gagne, alors pourquoi pas... Après la Formule 1, c’est dur de trouver mieux. C’est une classique et j’espère que mon jour viendra. En sport automobile, la seule manière d’obtenir ce que l’on veut, c’est d’avoir des résultats. »

Propos recueillis par Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less