Motorsport

ES9 : Ogier proche de la victoire en Corse

Meeke a remporté la longue spéciale dominicale

Recherche

Par www.wrc.com

2 octobre 2016 - 10:30
ES9 : Ogier proche de la victoire (...)

Leader du Championnat du Monde, Sébastien Ogier n’est plus qu’à quelques kilomètres de rempoter le Che Guevara Energy Drink Tour de Corse, après avoir franchi un bel obstacle ce dimanche matin avec une spéciale de plus de cinquante kilomètres, remportée par Kris Meeke.

Parti ce dimanche matin avec 46’’5 d’avance sur son plus proche poursuivant, Sébastien Ogier n’en a pas moins abordé l’étape finale avec détermination, même si le Français n’a fait que le sixième chrono au sud de Bastia, sur des routes encore humides après les pluies de la veille. Il prendra le départ de la Power Stage avec 43’’8 d’avance, une marge bien assez suffisante pour lui permettre d’envisager la victoire.

« C’est difficile et humide dans cette spéciale, a confié Ogier. Comme hier, quand ça devient risqué d’aller vite, on lève un peu le pied. Quand vous êtes dans ma position, vous avez envie de voir la ligne d’arrivée le plus tôt possible. »

Kris Meeke, premier dans l’ordre des départs au volant de sa DS 3 WRC suite à son abandon de la veille, a profité de sa position pour établir le meilleur temps. Il a même atomisé la concurrence, alors qu’il n’a plus rien à gagner, en repoussant son plus proche adversaire dans cette ES9, Hayden Paddon, à plus de 35 secondes !

« C’était mouillé en pas mal d’endroits, explique Meeke. Je me suis focalisé sur le fait de conserver mes pneus en température donc quand on est arrivés dans les parties humides, on avait ce qu’il nous fallait pour conserver de l’adhérence. »

Quatrième temps et auteur d’une spéciale sans faute, Thierry Neuville a fait ce qu’il fallait pour conserver sa deuxième place. Il conserve une belle avance de 27’’3 sur Andreas Mikkelsen. Les deux ont confessé ne pas avoir pris de risques, le statu quo semblant s’être installés entre les différents protagonistes du podium.

Victime de problèmes de freins tout le week-end, auteur d’un rallye inconsistant, Jari-Matti Latvala a pu bénéficier de changements sur sa Volkswagen Polo R WRC, avec le remplacement des barres antiroulis et ses attaches de suspensions. « Je n’ai pas eu de problèmes avec les freins. En fait, ces changements sont une sorte de test. Même si on a eu un peu de sous-virage, on n’est pas loin du bon résultat. »

Latvala a su garder Craig Breen à bonne distance, l’Irlandais n’étant pas content de lui ce dimanche. « Franchement, c’est terrible. J’ai pris mes notes de l’an dernier et c’est une erreur monumentale. Il y avait une portion de 20 kilomètres au milieu où c’était super rapide, mais mes notes étaient trop lentes. Et quand tu perds le rythme, c’est dur de se remettre dedans », a confié le vice-Champion d’Europe 2015.

Lorenzo Bertelli a vu se poursuivre son week-end frustrant. Il a perdu six minutes en raison d’une crevaison et du fait de n’avoir pas réussi à se remettre dans le rythme après cet incident.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less