Motorsport

ES9 : Kopecky passe à l’attaque

Neuville souffre un peu

Recherche

Par

14 mai 2011 - 10:04
ES9 : Kopecky passe à l’attaque

Jan Kopecky a attaqué l’ES9, Sarrola-Plage du Liamone, avec le couteau entre les dents et a signé sa première victoire de spéciale – ainsi que la première d’une Skoda Fabia S2000 - sur le Tour de Corse.

Le Tchèque n’était pas totalement satisfait à l’arrivée, indiquant « c’est une spéciale très difficile, la voiture glisse beaucoup. Je ne sais pas quoi faire. »

Il a tout de même devancé de 3 secondes Pierre Campana et de 4 secondes Bryan Bouffier ; et il revient à 14 secondes de Thierry Neuville au classement général.

Le Belge a laissé filer 8 secondes sur ce chrono et expliquait que sa Peugeot 207 S2000 était mal réglée. « On a deux roues de secours, on est trop haut en châssis, c’était inconduisible, la voiture bougeait à droite et à gauche, je n’ai pas pu trouver un bon rythme », expliquait-il, ajoutant qu’il essaierait de faire quelque chose avant le départ de la prochaine spéciale.

Freddy Loix est parti doucement ce matin et s’accroche de justesse à la troisième place.

« Pas très bon, j’ai pas trop bien roulé », reconnaissait-il à l’arrivée.

Mikkelsen est revenu à deux dixièmes de seconde du pilote Skoda Belgique. « J’avais un assez bon feeling sur cette spéciale. Je suis assez content, je ne me suis pas fait de frayeur. Nous poussons sans franchir nos limites », indiquait-il.

Pierre Campana a signé le 2ème meilleur chrono pour conforter sa 5ème place au général.

« Le but est de progresser et de partir sur un bon rythme. J’ai ralenti en milieu de spéciale parce que les freins commençaient à bouger. Nous avons aussi eu des petits problèmes de radio. On est content de la spéciale », commentait-il.

Bryan Bouffier reste sixième devant Julien Maurin. Celui-ci a vu Bruno Magalhaes lui prendre cinq secondes et revenir à un peu plus de deux secondes.

« C’est dur pour les pneus, dur pour les freins, vraiment très typé circuit. On a tendance à penser qu’on est lents mais il ne faut pas en rajouter », commentait Maurin. « Mon temps est bon, on attaque et on reste sur la route, c’est le plus important. »

Classement après l’ES9 :

Pos.EquipageVoitureTemps
1 Neuville Thierry / Gilsoul Nicolas Peugeot 207 S2000 2h10m01.3s
2 Kopecký Jan / Starý Petr Škoda Fabia S2000 +14.5s
3 Loix Freddy / Miclotte Frédéric Škoda Fabia S2000 +26.3s
4 Mikkelsen Andreas / Floene Ola Škoda Fabia S2000 +26.4s
5 Campana Pierre / De Castelli Sabrina Peugeot 207 S2000 +47.5s
6 Bouffier Bryan / Panseri Xavier Peugeot 207 S2000 +1m05.5s
7 Maurin Julien / Ural Olivier Ford Fiesta S2000 +3m09.3s
8 Magalhaes Bruno / Grave Paulo Peugeot 207 S2000 +3m11.9s
9 Gardemeister Toni / Suominen Tapio Škoda Fabia S2000 +3m22.1s
10 Leandri Jean-Mathieu / Leonardi Pierre-Marien Peugeot 207 S2000 +4m32.5s
11 Sandell Patrick / Parmander Staffan Škoda Fabia S2000 +5m21.9s
12 Succi Jean-François / Vitrani Olivier Škoda Fabia S2000 +5m32.2s
13 Guglielmi Pierre-Antoine / Porcu Jean-François Renault Clio R3 +6m30.6s
14 Gonon Florian / Arlettaz Sandra Subaru Impreza Sti +7m10.5s
15 Arai Toshihiro / Moscatt Dale Subaru Impreza R4 +7m45.5s

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less