Motorsport

ES9-10-11 : Ogier se déjoue du brouillard

Neuville s’en tire bien malgré une touchette

Recherche

Par www.wrc.com

29 octobre 2016 - 11:43
ES9-10-11 : Ogier se déjoue du (...)

Le brouillard et la bruine ont accueilli les concurrents dès l’entame de la deuxième journée du Dayinsure Wales Rally GB.

Trois spéciales explosives étaient au programme et le leader Sébastien Ogier s’en tirait sans problème au volant de sa Volkswagen Polo R. Vainqueur de l’ES10 pour maintenir son avantage de 36.3s sur Ott Tänak.

“J’ai fait une belle boucle en attaquant autant que possible", confiait-il à l’arrivée de Gartheiniog. “J’ai perdu du temps dans cette spéciale avec un reflet qui m’a perturbé. Le brouillard était comme un mur sur la route et je ne voyais rien dans le virage. Il fallait beaucoup freiner.”

Tänak remportait la première spéciale du jour à Pantperthog et l’Estonien résumait simplement les conditions de sa poursuite du leader : “c’était très embrumé. Hier, nous avons perdu beaucoup de temps sur Seb dans le brouillard. J’ai tout tenté, mais peut-être étais-je un peu trop peureux dans les sections rapides !"

Derrière la Ford Fiesta RS, on retrouvait la Hyundai i20 de Thierry Neuville qui creusait l’écart sur son équipier Hayden Paddon. Malgré une bordure sur Dyfi, il s’imposait sur Gartheiniog pour porter son avance à 7.3s.

Paddon se détachait également de la DS 3 de Kris Meeke tout en se montrant mécontent de son pilotage.

“Ces conditions ne conviennent pas à mon style de pilotage", expliquait le Néo-Zélandais. "Je ne peux pas attaquer et je perds du temps partout. J’ai l’habitude d’utiliser toute la route, mais là, il faut rester sur la trajectoire en raison de la boue. Je dois piloter de manière plus rigide et cela ne m’est pas naturel".

Avec deux crevaisons lentes, Meeke avait d’ores-et-déjà utilisé ses six pneus tendres Michelin. Avec cinq spéciales encore au menu, il devra finir la journée sa journée sans pouvoir embarquer de nouvelles gommes.

Sixième, Dani Sordo se montrait peu ravi du comportement de son i20 tandis que Mads Østberg, à 37.5s de l’Espagnol, perdait du temps en calant sur Pantperthog. Le Norvégien écopait également d’une pénalité de dix secondes pour un pointage tardif à la sortie du parc d’assitance de Deeside ce matin. Ses mécaniciens avaient dû effectuer un changement de suspension imprévu.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less