Motorsport

ES8-9 : Latvala commence par un doublé

Sordo accroit doucement son avance

Recherche

Par www.wrc.com

15 octobre 2016 - 10:10
ES8-9 : Latvala commence par un (...)

Jari-Matti Latvala a su se relever suite à son abandon la veille, en réalisant le meilleur temps dans les deux premières spéciales du jour

Le Finlandais avait dû renoncer vendredi, après avoir heurté une barrière et cassé une suspension de sa Volkswagen Polo R WRC, a été plus rapide que Kris Meeke, mais seulement de 0’’2, dans la spéciale d’ouverture, Villaplana. Dans le tronçon suivant, reliant Alcover à Capafonts, il a devancé Dani Sordo de sept dixièmes de seconde.

Au contraire des journées précédentes, celle de samedi offre un climat clément, avec un ciel clair et un soleil brillant. Les routes boueuses ont laissé place à des spéciales sur asphalte, rapides, sur des routes larges et sur un revêtement peu abrasif. Mais, en certains endroits, le sol était humide.

« La voiture est fantastique et j’ai vraiment un bon feeling ce matin, expliquait Latvala. J’étais vraiment déçu hier. En plus, je n’allais vraiment pas vite. J’ai juste tourné un peu tôt dans un virage et j’ai tapé la barrière. »

Toujours en tête du classement général, Dani Sordo a légèrement accru son avance, ayant repris une demi-seconde à Sébastien Ogier en deux spéciales, comptant désormais 17’’5 d’avance. Ogier a repris 0’’1 dans Villaplana puis Sordo a été plus rapide de 0’’6 dans le secteur suivant.

La bonne performance de Meeke dans l’ES8 a été gâchée dans la spéciale suivante, le Nord-Irlandais ayant pris une corde de façon très optimiste, amenant une crevaison – à l’avant-droit – qui lui a fait perdre 25 secondes.

Andreas Mikkelsen conserve sa troisième place au volant de sa VW Polo R WRC, après avoir fait le quatrième temps dans chacune des deux spéciales. Thierry Neuville et Hayden Paddon, respectivement quatrième et cinquième, tous deux sur Hyundai i20 WRC, se sont plaint de problèmes de maniabilité.

Neuville a même dit que sa voiture était ‘inconduisible’, à chaque de trop de sous-virage. Paddon a parlé lui d’odeur de plastique fondu après avoir bloqué ses freins dans Vilaplana.

Craig Breen a perdu 30 secondes et sa huitième place après avoir été victime d’un bris d’un arbre de transmission dans Vilaplana. «  J’ai fait un gros tête-à-queue dans un virage en quatrième vitesse », a expliqué l’Irlandais, dont la DS 3 ne lui permettait de ne rouler qu’avec une transmission arrière. Il a perdu 1’30’’ dans la spéciale suivante, après avoir écopé de 2’10’’ de pénalité pour avoir pointé en retard, ayant essayé, en vain, de faire les réparations.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less