Motorsport

ES8-9 : Coup dur pour Thierry Neuville

Le Belge impliqué dans un étrange incident

Recherche

Par www.wrc.com

7 octobre 2017 - 12:02
ES8-9 : Coup dur pour Thierry (...)

Nouveau coup dur pour Thierry Neuville. Le prétendant au titre a été victime d’un étrange incident après un tête-à-queue sur une section routière du Rally RACC Catalunya - Rally de España.

Après la deuxième spéciale du jour, Thierry Neuville (Hyundai i20) était remonté au cinquième rang et à seulement une seconde de la deuxième place. Le Belge devait toutefois rallier l’arrivée d’El Pont d’Armentera sans pression hydraulique avant de s’arrêter sur le chemin de Savallà afin de réparer sa voiture.

Le moteur refusant de démarrer, le pilote Hyundai se pressait, partait en tête-à-queue et endommageait l’arrière de sa voiture. Il pointait finalement avec trois minutes de retard, lui valant alors trente secondes de pénalité, avant de perdre douze secondes face à Juho Hänninen (Toyota Yaris), auteur du meilleur temps.

Au moment de passer par l’assistance à Salou, le Belge était redescendu en huitième position à près de quarante secondes de son rival Sébastien Ogier (Ford Fiesta). Une situation qui pourrait s’avérer coûteuse dans la course au titre.

De son côté, Kris Meeke continuait d’asseoir son avance. « Nous avons choisi d’attaquer sur la première spéciale », expliquait le leader. « C’était une excellente matinée. La dernière spéciale était nouvelle. Elle était assez sale, donc nous avons été prudents. »

Derrière lui, les positions étaient à nouveau chamboulées. Quatre pilotes se tenaient en une seule seconde au départ de Savallà. À l’arrivée, Ott Tänak (Ford Fiesta) avait ravi la deuxième place à Dani Sordo (Hyundai i20), désormais quatrième derrière Sébastien Ogier.

S’il se réjouissait des changements de réglages apportés à sa Ford Fiesta, Ott Tänak évoquait un éventuel problème de transmission. L’Estonien n’avait alors que 3/10e d’avance sur son équipier, frustré par son rythme. Dani Sordo n’était lui qu’à 8/10e du Français à mi-journée.

Leader hier soir, Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) n’arrivait pas à retrouver le même rythme sur asphlate. Le Norvégien pointait au cinquième rang à 20"8 de la tête : « C’est plus facile de jouer aux avant-postes sur la terre puisque l’asphalte requiert davantage de précision et de temps au volant. »

Juho Hänninen connaissait une superbe matinée au volant de sa Toyota Yaris. Le Finlandais signait le meilleur temps sur l’ES7 et l’ES8 pour remonter en sixième place avec une belle avance sur Mads Østberg (Ford Fiesta). Derrière, on retrouvait Thierry Neuville, Esapekka Lappi (Toyota Yaris) et Stéphane Lefebvre (Citroën C3).

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less