Motorsport

ES7 : Kris Meeke prend la tête en Espagne

La première spéciale sur asphalte chamboule le classement

Recherche

Par www.wrc.com

7 octobre 2017 - 09:25
ES7 : Kris Meeke prend la tête en (...)

Samedi matin, Kris Meeke a profité du passage sur asphalte pour prendre les commandes d’un RallyRACC Catalunya - Rally de España au classement chamboulé.

Durant la nuit, les voitures ont été transformées pour passer d’une configuration ’terre’ à ’asphalte’ en prévision des deux derniers jours du Rallye d’Espagne. Dans ces conditions, Kris Meeke (Citroën C3) se montrait le plus à l’aise en remportant la spéciale d’El Montmell avec 3"6 d’avance sur Dani Sordo (Hyundai i20).

La performance du Britannique lui permettait de passer du troisième au premier rang avec une belle avance de 9"1 sur le leader du championnat, Sébastien Ogier (Ford Fiesta).

« Les sensations étaient bonnes », confiait-il. « Je n’ai pas effectué d’essais sur asphalte et je pensais que les réglages étaient peut-être un peu trop tendres. J’ai dû mettre les essuie-glaces tant il pleuvait fort à un moment. C’était avant de rentrer dans la forêt qui nous couvrait. En ressortant, les averses étaient finies. »

Sébastien Ogier signait le sixième temps. Si le Français se plaignait du sous-virage de sa Ford Fiesta, il pouvait se réjouir de prendre le dessus au général pour 5/10e sur Andreas Mikkelsen (Hyundai i20).

Tout comme ses équipiers chez Hyundai, Dani Sordo (Hyundai i20) et Thierry Neuville (Hyundai i20), le Norvégien regrettait le sous-virage de sa voiture et ne parvenait qu’à se classer septième sur la première spéciale du jour. Auteur du deuxième temps sur l’ES7, Dani Sordo se hissait au quatrième rang devant Ott Tänak (Ford Fiesta). L’Estonien se montrait dubitatif sur la maniabilité de sa monture.

Quatrième ce matin, Thierry Neuville gagnait une place pour passer en sixième position du classement général. Le Belge ne se réjouissait pas pour autant : « Le sous-virage est infernal, c’est inconduisible et je n’ai aucune confiance. »

Mads Østberg (Ford Fiesta) sortait de la route peu après le départ. Le Norvégien rétrogradait alors à la septième place du classement, juste devant Juho Hänninen (Toyota Yaris), auteur d’un impressionnant troisième temps.

Esapekka Lappi (Toyota Yaris) ralliait l’arrivée avec une vitre arrière en moins. Son équipier Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) ne repartait pas ce matin après son abandon de la veille, la fuite d’huile ayant été provoquée par un gros impact sous sa voiture. Les dégâts étaient trop importants pour pouvoir lui permettre de reprendre.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less