Motorsport

ES6-7 : Tänak se rapproche de Latvala

Les conditions empirent cet après-midi

Recherche

Par www.wrc.com

30 juin 2017 - 16:40
ES6-7 : Tänak se rapproche de Latvala

Ott Tänak réduit l’écart sur le leader du 74e Rallye de Pologne Orlen, Jari-Matti Latvala. Les conditions continuent de se dégrader en ce vendredi après-midi.

La première spéciale de l’après-midi aurait dû se passer sur les routes de l’ES2 Chmielewo, déjà empruntées ce matin. Mais en raison du nombre de personnes massé au bord de la route, cette dernière a été annulé pour des raisons de sécurité.

En revanche, la deuxième boucle de Wieliczki, a eu lieu. Ott Tänak (Ford Fiesta) a tiré son épingle du jeu, parmi les quatre premiers du classement général. Il reprend même du temps au leader actuel, Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris), pour se hisser au second rang à 2’’3.

Malgré l’arrêt de la pluie, les conditions sur la route ne s’améliorent pas, bien au contraire. Il y a toujours autant de boue et d’ornières, qui se creusent de plus en plus, noyées sous l’eau. Dans ces conditions, on comprend que piloter demeure encore plus délicat. Les pilotes s’accordent sur les adjectifs pour traduire leurs conditions de course : « Horrible » pour Latvala (Toyota Yaris), « Impraticable » renchérit Sébastien Ogier (Ford Fiesta) ou bien encore « Fou » selon Ott Tänak (Ford Fiesta).

« On essaye de survivre tout simplement. Il est difficile de comprendre, ce qui se passe, lorsque c’est si glissant et sillonné d’ornières » rajoute Tänak qui est parvenu à signer le troisième temps et à se hisser en deuxième rang, repoussant Thierry Neuville (Hyundai i20) d’une position.

Lors de l’ES7, le pilote Belge a réalisé le huitième temps de la spéciale.

« J’essayais d’éviter les ornières mais il n’y a plus de route. Il n’y a pas de ligne et nous balayons la route » déclarait-il. « Il sera compliqué de contenir les pilotes qui partent derrière nous » concluait-il.

Sébastien Ogier perd irrémédiablement du temps, en ouvrant la route de chaque spéciale. Le Français a concédé 16’’3 dans cette spéciale. À l’issue de cette dernière, il pointait déjà à 20’’ du leader Latvala.

En revanche, mention spéciale au rookie Teemu Suninen (Ford Fiesta), pour sa première participation en WRC, qui remporte sa toute première spéciale. Il a devancé le Néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai i20) pour 0’’7.

De son côté, Craig Breen (Citroën C3) s’est vu infliger 70 secondes de pénalité pour avoir quitté en retard son service d’assistance, suite à ses problèmes de transmission, survenus ce matin. L’Irlandais en a profité pour opérer des réglages, afin de mieux figurer sur les trois dernières spéciales du jour.

Enfin pour mieux comprendre l’état d’esprit des pilotes lorsqu’il se lance sur les routes boueuses et détrempées, le mot de la fin est laissée à Juho Hänninen (Toyota Yaris) : « Seul Dieu sait où la voiture se dirige dans la boue ! »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less