Motorsport

ES6-7 : Latvala prend le large en Argentine

Le Finlandais tout en maîtrise

Recherche

Par www.wrc.com

22 avril 2016 - 21:54
ES6-7 : Latvala prend le large en (...)

Jari-Matti Latvala a augmenté son avance petit à petit pour compter une marge confortable, après l’ES7, en tête de l’YPF Rally Argentina. Le Finlandais et Hayden Paddon ont partagé les victoires de spéciales en début d’après-midi.

Hayden Paddon a bien commencé la boucle de l’après-midi, puisqu’il a signé le meilleur chrono de Soconcho à Villa del Dique. Il a terminé avec un dixième de seconde d’avance sur le Champion du Monde en titre, Sébastien Ogier. Jari-Matti Latvala était arrivé avec un déficit d’une seconde supplémentaire, alors que la bagarre pour les premières places continuait de faire rage lors de cette quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes.

Latvala a retrouvé la première place dans la spéciale suivante, entre Amboy et Santa Monica. Il a devancé Ogier de deux dixièmes de seconde, et Paddon 2’’4 derrière. Au terme de ces deux spéciales, Latvala compte une avance de 6’’6 en tête de rallye. C’est son coéquipier Sébastien Ogier qui se classe au deuxième rang, reléguant Hayden Paddon au troisième rang, huit dixièmes de seconde plus loin.

« La première spéciale est une de mes favorites. Les ornières elles-mêmes étaient très bosselées et il fallait faire attention de ne pas trop attaquer. La spéciale suivante était très bonne, c’était une grosse bagarre », confie Latvala.

Ogier reconnaît qu’il était à la limite et qu’il ne pouvait pas faire mieux, d’autant qu’il a déjà réussi à déposséder Paddon de la deuxième place.

« J’ai voulu rouler propre, confie le Néo-Zélandais. Les routes sont bien meilleures que ce que l’on pensait. Mais il y a un tout de même une couche de pierres qui peuvent faire mal à la carrosserie et la mécanique. Le rallye est encore long mais, si je parviens à conserver cet écart en fin de journée, ce sera une bonne chose. »

Dani Sordo et Andreas Mikkelsen ont terminé respectivement quatrième et cinquième dans les deux spéciales. Mais les écarts étaient tellement serrés que l’Espagnol n’a fait bouger la marge que d’une demi-seconde, puisqu’il n’a plus que 12’’9 d’avance.

Septième, Henning Solberg a confié des soucis concernant la rétrogradation des vitesses. Lorenzo Bertelli, lui aussi sur Ford Fiesta RS WRC, a dû se retirer, ayant manqué de puissance dans Soconcho.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less