Motorsport

ES5 : scratch de Sordo pour le plaisir de ses fans

El Priorat (asphalte) 42,04km

Recherche

Par www.wrc.com

26 octobre 2013 - 11:43
ES5 : scratch de Sordo pour le (...)

Dani Sordo a remporté son deuxième scratch ce matin avec sa Citroën DS3. L’Espagnol remonte au deuxième rang au général, juste derrière Sébastien Ogier le leader.

Une foule importante s’est ruée autour de la célèbre épingle d’El Molar pour voir leur héros local. Ce dernier n’a pas déçu ses fans et a battu de 2,9s Ogier. Au général, le pilote Citroën devance de 5 dixièmes Jari-Matti Latvala et réduit son écart avec Ogier à 6,5s.

Avec de nombreux gros freinages et des virages serrés, les freins et les pneus sont fortement mis à contribution. Au point de contrôle, les données affichaient des températures de plus de 600°C pour les freins et plus de 100° C pour les pneus.

Ces conditions extrêmes nécessitent que les pilotes adaptent leur pilotage comme l’explique Sordo. « Je ne pouvais pas attaquer plus sinon il y a trop d’adhérence et la voiture bouge. J’ai essayé d’attaquer car je sais qu’Ogier est proche. Mais dans le même temps, je veux préserver mes pneus », a-t-il détaillé.

Ogier a confirmé les mêmes propos que son rival. Le Français a également rejeté l’idée d’être stratégique pour avoir une meilleure position pour les spéciales sur terre de demain.

« C’était une longue spéciale et vous ne pouvez pas attaquer tout le temps à cause des pneus. Je ne veux pas calculer et ralentir pour ce soir. Je veux juste prendre du plaisir et nous verrons comment cela se passe. Je le répète : je n’ai pas peur d’ouvrir la route demain », a commenté le pilote de la Polo R. Bluff ou non ?

Même s’il n’était pas à l’aise avec l’une des portions au milieu de la spéciale, Latvala a terminé troisième de l’ES5. « Il y a une portion de 6-8km où je n’ai pas très bien piloté. C’était glissant et je n’ai pas trouvé le rythme avec le freinage », a déclaré le Finlandais.

Mikko Hirvonen et Thierry Neuville étaient séparés par seulement une seconde dans cette spéciale avec l’avantage pour le Finlandais. Même si le Belge devance de 3,6s Hirvonen au général, le pilote de la Fiesta RS restait perplexe sur son manque de rythme.

« J’attaque au maximum mais je ne peux rien faire d’autre pour le moment. Je ne sais pas pourquoi je perds du temps. Je me sens bien, je pilote bien donc nous devons regarder les réglages. Il y a quelque chose d’étrange mais je ne sais pas quoi », a-t-il indiqué.

Evgeny Novikov complète le top 6, suivi à plus de 17 secondes de son équipier Mads Ostberg.

« Je me sens de mieux en mieux. Ce n’est pas assez pour me rapprocher mais on est dans la bonne direction et je me sens de plus en plus à l’aise. Nous allons essayer de travailler encore plus sur la voiture et nous verrons si cela peut nous aider », a expliqué le Norvégien.

Juste derrière se trouve Hayden Paddon. Pour ses débuts avec une World Rally Car, le Néo-Zélandais a souffert pour trouver le rythme avec sa Fiesta RS. « Quand j’attaque, la voiture sous-vire et si je contre-braque, je ne suis pas assez rapide dans le virage. Je n’ai pas encore trouvé la réponse »,a-t-il avoué.

José Suarez et Pontus Tidemand, deuxième et troisième au classement du JWRC, sont partis en tonneaux avec leur Fiesta R2 au même endroit, au début de la spéciale. Aucun des deux pilotes n’a pu continuer mais ils ne sont pas blessés.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less