Motorsport

ES4 : Coup du chapeau pour Loeb

Vosges - Pays d’Ormont 1 (34,34km)

Recherche

Par www.wrc.com

4 octobre 2013 - 12:59
ES4 : Coup du chapeau pour Loeb

Les pneumatiques étaient le principal sujet de discussion des équipages depuis ce matin.

La pluie tombée avant le départ a rendu 70% de la chaussée humide. Les pilotes Volkswagen et Citroën ont choisi des pneus durs, adaptés aux routes sèches, ce qui ne semblait pas être l’idéal pour les premiers concurrents à s’élancer.

Comme l’asphalte séchait, les pneus durs ont été moins désavantagés que prévu. Et dans ces conditions, Sébastien Loeb, septième dans l’ordre de passage, a parfaitement maitrisé le changement d’adhérence en remportant les trois spéciales de la matinée et en se hissant en tête du rallye.

Avec sa Citroën DS3, il a été neuf dixièmes plus rapide que Jari-Matti Latvala et Thierry Neuville. Au général, le Français devance le Finlandais de l’équipe Volkswagen de 3,7s avant de retourner au parc d’assistance.

« C’était mouillé à certains endroits, très piégeux et difficile. Nous avons essayé de maintenir nos pneus à température tout en étant prudent sur les passages boueux », a expliqué l’expérimenté pilote français.

Après avoir effectué des essais sous la pluie, Latvala a réussi à mettre en pratique ce qu’il avait appris. « J’avais fait des tests sur le mouillé et maintenant, j’ai de plus en plus confiance. Je suis le seul le pilote de l’équipe à avoir fait ses essais dans ces conditions », a-t-il révélé.

Contrairement à Latvala en pneus durs, Thierry Neuville disposait de deux pneus durs et deux tendres. « Thierry était six secondes devant nous au début mais nous nos positions n’arrêtaient pas de changer à chaque temps intermédiaire. Quand la route était sèche, je le rattrapais, et quand c’était mouillé, c’était l’inverse », a indiqué Latvala.

Neuville remonte au troisième rang au général, à seulement 4,7s derrière Loeb. Mais le pilote de la Ford Fiesta regrettait de ne pas avoir attaqué plus. « J’ai fait un bon choix de pneus mais je n’ai pas assez attaqué. À la fin, j’aurai pu attaquer plus dans les portions sèches », a-t-il concédé.

Dani Sordo s’est classé quatrième, à 6,4s de Loeb. L’Espagnol passe de la première à la quatrième place au général, avec 6,2s de retard sur le Français. « Le chrono n’était pas si bon. C’était difficile de garder la voiture sur la route », a-t-il indiqué.

Ogier, premier à partir dans les spéciales, a souffert dans cette spéciale. Il a perdu près de 20 secondes sur Loeb. Cinquième, il déclarait : « je ne voulais pas attaquer car je ne le sentais pas. »

Mikko Hirvonen a également perdu 30 secondes après un tête à queue avec sa DS3. « J’ai du faire marche arrière. Je dois assouplir mes réglages car je n’ai pas d’adhérence », a-t-il concédé.

WRC 2

Après quatre spéciales, Robert Kubica domine sa catégorie avec plus de trois minutes d’avance. Le pilote de la Citroën DS3 RRC a remporté toutes les spéciales. Ses plus proches poursuivants, Elfyn Evans et Robert Barrable ont connu des difficultés.

Barrable a été le premier à partir à la faute avec sa Ford Fiesta R5. Après avoir touché un trottoir, l’Irlandais a glissé dans un fossé et a cassé sa direction. Quant à Elfyn Evans, il a dû s’arrêter à cause d’une crevaison. Rashid Al Ketbi est deuxième du WRC 2 avec une Fiesta RRC, suivi d’Evans à 3 minutes 13,7s de la tête.

WRC 3

Quentin Gilbert occupe la tête de la catégorie WRC 3 réservée aux voitures deux roues motrices. Le Français, troisième au classement du championnat, a dépassé le leader Sébastien Championnat dans l’ES3 après voir réalisé le meilleur temps. Quentin Gilbert a récidivé dans l’ES4. Il dispose de 12,7s d’avance. Keith Cronin, lui aussi en lice pour le titre, est troisième, à 1 minute 05,9s de Gilbert. Tous les trois sont au volant d’une Citroën DS3 R3T.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less