Motorsport

ES3 : Les espoirs de Meeke réduits à néant

Ogier enregistre un troisième meilleur temps

Recherche

Par www.wrc.com

30 septembre 2016 - 15:44
ES3 : Les espoirs de Meeke réduits à (...)

Les espoirs de Kris Meeke de rivaliser avec le Champion du Monde Sébastien Ogier se sont évanouis dans la troisième spéciale du Che Guevara Energy Drink Tour de Corse. Il a dû s’arrêter pour changer de roue après avoir été victime d’une crevaison.

Meeke a débuté le deuxième passage de la spéciale marathon de la journée, longue de 49,72 kilomètres, avec moins de quinze secondes de retard sur Sébastien Ogier au classement général. Il était à égalité avec le Français au terme du premier passage intermédiaire. Mais il n’a pas pu terminer la spéciale sans encombre, ayant dû s’arrêter pour changer une roue suite à une crevaison sur sa DS 3 WRC.

Il est reparti quelques secondes après le passage de son coéquipier, Craig Breen, puis est resté dans le sillage de l’Irlandais jusqu’à l’arrivée. Il a finalement concédé 2’27’’2 à Ogier, lui ôtant ainsi toute chance de victoire.

« On a été victimes d’une crevaison assez tôt dans la spéciale, je ne sais pas où, a confié Meeke. On a décidé de s’arrêter et on est repartis derrière Craig. On l’a rattrapé assez vite et c’est devenu assez frustrant. Avec la poussière soulevée par sa voiture, je ne pouvais pas voir la route. Mais je ne voulais pas contrarier son rallye. »

Ogier a continué son travail de sape auprès de ses rivaux en ajoutant un troisième meilleur temps dans son escarcelle. Il a devancé tout le monde de plus de quinze secondes. « C’était vraiment chaud et les pneus bougeaient beaucoup. J’ai essayé de les économiser mais je n’avais pas de rythme et je n’arrivais pas à attaquer. C’était dur mais tout de même appréciable », a-t-il commenté.

Thierry Neuville a fait le deuxième temps et occupe désormais la deuxième place du classement général au volant de sa Hyundai i20 WRC. Il était heureux de pouvoir compter sur un bon fonctionnement de ses freins et la maniabilité de sa voiture. Mais le Belge est resté interloqué devant le rythme affiché par Ogier.

Jari-Matti Latvala, revenu à son vrai niveau, a fait le troisième chrono, même s’il a dû se battre avec freins de sa Fiesta lors des 20 derniers kilomètres. Son temps a permis au Finlandais de remonter du septième au quatrième rang, 6’’2 derrière Dani Sordo.

Craig Breen s’est laissé perturber par l’épisode de la crevaison de Meeke mais occupe désormais le sixième rang. Il double ainsi Hayden Paddon, aussi dépassé par Latvala et Mikkelsen. Paddon a vu ses pneus avant surchauffer au milieu de la spéciale. Mikkelsen a, lui, comme beaucoup, rencontré des problèmes de surchauffe de freins.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less