Motorsport

ES3-4 : Ott Tänak revient avec un doublé

Problèmes de transmission pour deux Volkswagen

Recherche

Par www.wrc.com

28 octobre 2016 - 13:45
ES3-4 : Ott Tänak revient avec un (...)

Ott Tänak est revenu tout près du leader Sébastien Ogier après deux scratches d’affilée pour conclure la première boucle du Dayinsure Wales Rally GB.

Au volant d’une Ford Fiesta RS, l’Estonien a devancé de 2.2s le Français dans la longue spéciale d’Hafren avant de grignoter une marge similaire sur Dyfnant. L’écart entre les deux hommes avant le court répit du changement de pneus s’élève à 7.7s.

Si le brouillard s’est dissipé, les routes étaient tout aussi boueuses que ce matin. Tänak commettait même une petite faute sur un croisement à Hafren, mais un changement sur les réglages avant Dyfnant le mettait en confiance face à un Sébastien Ogier inquiet.

“Une petite chose m’ennuie sur la voiture", déclarait le Français. "Il y a un bruit sur la transmission, même si tout fonctionne pour l’instant."

Ses soucis augmentaient lorsque son équipier Andreas Mikkelsen voyait ses chances de devenir vice-champion se réduire en raison d’un problème de transmission. L’arbre cassait à l’avant droit dans Dyfnant et lui coûtait une minute et demie. Sans assistance à mi-journée, le Norvégien devra continuer à faire avec.

“Il n’y a rien que l’on puisse faire jusqu’à ce soir", expliquait-il. Avec une Polo R n’ayant que la propulsion, celui qui est désormais dixième ajoutait que "cela sera ainsi toute la journée."

Son équipier Jari-Matti Latvala s’en sortait mieux. Après un départ prudent, le Finlandais signait deux troisièmes temps pour monter sur le podium provisoire à 32.3s des deux hommes de tête.

Latvala, Kris Meeke et Hayden Paddon étaient séparés par moins d’une demi-seconde. Le Néo-Zélandais se concentrait néanmoins sur le long terme : “L’après-midi sera le plus difficile de tout ce rallye. Si nous restons placés aujourd’hui, nous pourrons vraiment attaquer demain dans des conditions plus stables."

Derrière le quinté de tête, on retrouvait Craig Breen devant Thierry Neuville, qui peut gagner gros au championnat avec les problèmes de Mikkelsen.

Dani Sordo, Mads Østberg et Mikkelsen complétaient le top dix. Østberg sortait indemne d’une virée dans un buisson au volant de sa Fiesta RS sur Dyfnant. Avec deux crevaisons ce matin, son équipier Éric Camilli perdait 1’40 en devant chausser un pneu tendre à l’arrière gauche après n’avoir embarqué qu’une seule roue de secours.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less