Motorsport

ES3-4 : Mikkelsen garde une petite avance

Le Norvégien est toujours devant mais n’a plus qu’une petite marge

Recherche

Par www.wrc.com

19 août 2016 - 17:30
ES3-4 : Mikkelsen garde une petite (...)

Andreas Mikkelsen a réussi à protéger son avantage au terme de la deuxième boucle disputée vendredi et avant la super spéciale d’Ollmuth.

Le jeune talent de l’équipe Volkswagen a réussi à terminer la deuxième boucle du Rallye d’Allemagne aux commandes de l’épreuve, mais il a dû batailler pour conserver une petite avance sur Thierry Neuville et Sébastien Ogier.

Pilote le plus rapide dans l’ES3, il a cédé du terrain dans le secteur suivant mais, au terme de l’ES4, il parvient à rester devant Thierry Neuville. Il a terminé la boucle avec 2’’9 d’avance sur le Belge, qui roule presque à domicile et qui est soutenu par un public fervent.

« Dans la première spéciale, j’ai essayé de rouler juste en dessous de la limite et j’y suis parvenu tout du long, confie Mikkelsen. Dans la spéciale suivante, il a fallu que je me montre patient en raison des réglages de ma voiture. Plusieurs fois, j’ai voulu accélérer plus franchement mais je partais en sousvirage. »

Neuville, qui a amélioré ses réglages entre les deux boucles, a pu pousser sa Hyundai i20 WRC à la limite. Et il aurait probablement pris la tête de l’épreuve s’il n’avait pas fait une erreur dans une des épingles serrées de l’ES4.

Il pense qu’il a perdu environ cinq secondes dans la mésaventure. L’écart sur la première place étant de moins de trois secondes, il a manqué une opportunité de passer devant.

« Dans une épingle à droite, le frein à main m’a bien aidé mais j’ai mis une roue un peu trop à l’intérieur du virage et ça m’a fait partir en tête-à-queue. C’est frustrant », a-t-il conclu.

Sébastien Ogier a réalisé une boucle sans souci majeur, ayant réussi à éviter les embuches, une stratégie payante. Il a presque réussi à rattraper le temps perdu dans la matinée, quand il a manqué une épingle et laissé échapper la tête du rallye.

« Je conduis propre, je ne me suis pas fait de chaleur, explique Ogier. Il n’y a pas de risque à prendre et j’essaie de rouler aussi vite que possible dans cette limite. Mais il semble qu’Andreas parvienne à rouler plus vite que nous. »

Ogier était troisième après l’ES4, à 4’’7 de la tête de course, et 1’’8 derrière Neuville.

Dani Sordo, Ott Tänak, Stéphane Lefebvre et Mads Østberg ont gardé leurs positions respectives, de la quatrième à la septième places. Hayden Paddon complète la liste des World Rally Cars à la huitième place.

Et le pilote Hyundai a une certaine chance, ayant rejoint le parc de regroupement, avec l’arrière droit de sa i20 WRC très abimé, et même un peu froissé. Au terme de la spéciale, il avait parlé d’une « grosse chaleur » dans Mittelmosel.

« En fait, j’ai beaucoup de chance de m’en être sorti, a-t-il confié. J’étais dans un virage à gauche très rapide, en sixième. On est partis dans l’herbe et on a tourné à 45 degrés d’un côté, à 45 degrés de l’autre. C’est la plus grosse chaleur que je me suis faite. On a franchement de la chance d’être là. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less