Motorsport

ES2 : Ogier, déterminé, creuse l’écart en Corse

Meeke et Neuville à la poursuite du Français

Recherche

Par www.wrc.com

30 septembre 2016 - 12:31
ES2 : Ogier, déterminé, creuse l’écart en

Sébastien Ogier, dominateur sur la première matinée, a enregistré son deuxième meilleur temps lors du Che Guevara Energy Drink Tour de Corse.

Le Français a fait de nouveau le meilleur temps à domicile, terminant les 29,12 kilomètres de la spéciale de Sarrola-Carcopino avec une avance de 8’’7, lui permettant de compter désormais une avance de 14’’7 au volant de sa Volkswagen Polo R WRC, au terme de la première boucle du rallye.

Cette spéciale était la seule de tout le week-end à avoir été parcourue de cette façon l’an dernier. Mais les conditions se sont révélées bien différentes, en comparaison avec les pluies diluviennes de 2015. Cette fois-ci, c’est le ciel bleu qui accompagnait les équipages.

« Nous avons un peu de travail à faire pour adapter les réglages afin qu’ils soient meilleurs mais c’est déjà un très bon départ, explique Ogier. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir et je préfère essayer de trouver le bon feeling maintenant. Mais j’ai quand même attaqué davantage que dans la première spéciale. »

Thierry Neuville a fait le deuxième temps au volant de sa Hyundai i20 pour reprendre son coéquipier Dani Sordo et hériter de la troisième place au classement général. Mais le Belge reste insatisfait avec l’équilibre de sa voiture. «  Parfois j’ai beaucoup de survirage et parfois du sous-virage », explique-t-il.

Neuville est 2’’8 derrière Kris Meeke au général, l’Irlandais du Nord s’étant classé quatrième dans ce chrono, et 1’’4 devant un Sordo contrarié. L’Espagnol était davantage satisfait du comportement de sa i20 mais, malgré le fait d’avoir attaqué, il n’a terminé l’ES2 qu’avec le sixième temps de la spéciale.

Hayden Paddon a fait le cinquième temps, restant mécontent concernant ses notes. Mais il était tout heureux d’avoir survécu à un moment chaud dans un village. « Je pensais qu’un virage passait à fond mais l’arrière de la voiture en a décidé autrement, et il est sorti plus large que prévu », a-t-il confié.

Andreas Mikkelsen a fait le troisième temps de la spéciale pour remonter au sixième rang du classement général. Il n’est que huit dixièmes derrière Paddon et 1’’6 devant un décevant Jari-Matti Latvala. « Peut-être que l’on va dans la mauvaise direction avec les réglages et mon pilotage n’est pas non plus au top », explique Latvala.

Craig Breen, et le duo Mads Østberg/Eric Camilli du team M-Sport complètent le tableau. Østberg confie avoir eu de la chance d’avopir terminé la spéciale malgré le fait d’avoir tapé une pierre.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less