Motorsport

ES2 : Meeke mène, c’est déjà fini pour Ogier

Rallye d’Argentine

Recherche

Par www.wrc.com

24 avril 2015 - 15:20
ES2 : Meeke mène, c’est déjà fini (...)

Kris Meeke est le leader surprise du WRC au terme d’une ES2 émaillée par de nombreux incidents. Nombreux ont été les équipages à avoir rencontré des problèmes dans cette longue spéciale.

Kris Meeke a surpris bon nombre d’observateurs en terminant la spéciale en tête, au volant de sa DS 3 WRC, 31’’9 devant Dani Sordo et sa Hyundai i20 WRC. Jari-Matti Latvala complète le podium avec sa Volkswagen Polo R WRC, 1’’9 derrière l’Espagnol.

La spéciale était attendue comme le premier point chaud de cette épreuve et elle n’a pas déçu en la matière puisque plusieurs pilotes, et non des moindres, n’en sont pas ressortis. C’est notamment le cas du Champion du Monde en titre, Sébastien Ogier. Il a dû s’arrêter après 45 kilomètres, suspectant des problèmes moteur.

Même s’il a fait le meilleur temps, Meeke n’a pas été épargné par les problèmes mécaniques. Il a en effet disputé toute la spéciale sans frein à main. Son plus proche rival, Sordo, a lui souffert de problèmes de direction assistée.

« C’était compliqué dans les virages en épingle à cheveux et, dans les dix derniers kilomètres, je ne voyais pas à cause de la poussière. J’ai essayé d’être prudent en entrant dans les virages. »

Mads Østberg a fait le quatrième temps, 43 secondes derrière le leader, même s’il a dû s’arrêter en chemin à cause d’un problème moteur. « Quatre rallyes. Quatre problèmes. Ce n’est pas bon », a commenté le Norvégien.

Son compatriote Andreas Mikkelsen a perdu lui deux minutes. Au volant de sa Polo R WRC, il est parti en tête-à-queue dans un corner à droite, crevant à l’avant droit. Mikkelsen était surtout inquiet de savoir s’il n’allait pas rencontrer des problèmes de suspension par la suite, ayant tapé assez fort.

Thierry Neuville a lui crevé après avoir tapé une pierre et a perdu 4 minutes.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less