Motorsport

ES2-3 : Tänak prend la tête en Allemagne

Soucis pour Thierry Neuville

Recherche

Par www.wrc.com

18 août 2017 - 11:57
ES2-3 : Tänak prend la tête en Allemagne

Après les deux premières spéciales du vendredi matin, Ott Tänak s’est emparé des commandes de l’ADAC Rallye Deutschland. Tous deux prétendants au titre, Thierry Neuville et Sébastien Ogier rencontraient des problèmes.

Deuxième de la super spéciale jeudi soir, Ott Tänak (Ford Fiesta) commençait la journée avec le cinquième temps sur Wadern-Weiskirchen avant de s’imposer sur Mittelmosel, au cœur des vignobles de Moselle.

S’il devançait Sébastien Ogier (Ford Fiesta) de 4’’2, l’Estonien était tout aussi surpris que ses concurrents par des conditions plus sèches que prévues. Face aux risques d’averses, les concurrents avaient majoritairement opté pour des gommes tendres, mais les précipitations furent si courtes que l’asphalte séchait rapidement.

« Nous nous attendions à une route détrempée, mais c’était majoritairement sec », confiait-il. « J’espère que nous aurons de bonnes informations pour les prochaines spéciales. »

Handicapé par l’ordre des départs, Andreas Mikkelsen (Citroën C3) faisait fi des routes sales pour se hisser au deuxième rang.

« Nous attaquons fort », indiquait le Norvégien, présent dans le quatuor de tête sur les deux spéciales. « Nous prenons des risques, mais nous devons faire ainsi. Il y a tant de terre sur la route qu’il faut tenter de limiter la casse. »

Sébastien Ogier laissait échapper quelques secondes en raison d’une excursion dans un champ sur Wadern-Weiskirchen. Le Français signait ensuite le deuxième temps sur Mittelmosel pour se placer au troisième rang, une seconde derrière Andreas Mikkeslen.

Dani Sordo (Hyundai i20) avait fixé le temps de référence sur l’ES2 pour se porter en tête du rallye, mais l’Espagnol rétrogradait en quatrième place à six secondes après Mittelmosel. Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) et Elfyn Evans (Ford Fiesta) le talonnaient, même si le Finlandais touchait un poteau et endommageait sa voiture à l’avant.

Leader du championnat, Thierry Neuville (Hyundai i20) pointait au septième rang. Le Belge arborait également des dégâts à l’avant à l’arrivée de Mittelmosel.

« Après un premier kilomètre sec, il y avait un patch humide dans une zone de freinage », expliquait-il. « J’ai tiré tout droit dans les vignes et j’ai perdu le splitter. Je n’ai plus d’appuis et les freinages deviennent difficiles. »

Juho Hänninen (Toyota Yaris) était aussi en difficulté sur Mittelmosel en sortant large. Le Finlandais touchait un poteau et endommageait sa voiture au niveau de la prise d’air, du splitter et du spoiler.

Reparti avec dix minutes de pénalité à cause de son abandon hier, Kris Meeke (Citroën C3) était également de la partie. La soirée avait pris un autre tournant hier puisque Cathy Nagle, la femme de son copilote, s’est rendue à l’hôpital pour un heureux événement.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less