Motorsport

ES2-3 : Mince avance pour Ogier en Argentine

Paddon n’est qu’à six dixièmes

Recherche

Par www.wrc.com

22 avril 2016 - 15:25
ES2-3 : Mince avance pour Ogier en (...)

Sébastien Ogier est leader de l’YPF Rally Argentina après les deux premières spéciales du vendredi matin. Mais il devance Hayden Paddon, le pilote Hyundai, d’à peine six dixièmes.

Sébastien Ogier, coleader de l’YPF Rally Argentina en début de journée aux côtés de Dani Sordo, est seul en tête à l’issue des deux premières spéciales disputées le vendredi. Le Français a fait le meilleur temps de l’ES2 au volant de sa Volkswagen Polo R WRC, entre Soconcho à Villa del Dique, avec 1’’3 d’avance sur Hyundai i20 WRC d’Hayden Paddon.

La spéciale suivante a été remportée par Jari-Matti Latvala, d’Amboy à Santa Monica. Deuxième, Hayden Paddon a pu se rapprocher du Champion du Monde, pour ne compte que six dixièmes de retard après cette ES3. Quant à Latvala, il est troisième du classement général, 3’’7 derrière.

Les conditions à Soconcho étaient attendues pour être très difficiles, cassantes, mais Ogier, qui ouvrait la route, ne s’est pas montré perturbé.

« C’était cassant mais moins que ce à quoi je m’attendais, a confié le Français. Je m’attendais à trouver une moins bonne adhérence parce que les conditions sont sèches et que les réglages ne sont pas tout à fait bons. La voiture est un peu réglée trop souple. »

Mais, malgré le fait d’avoir effectué le deuxième temps de l’ES3, Paddon était toutefois déçu à l’arrivée. «  C’est une spéciale très difficile. Je n’arrivais pas à trouver le bon rythme et la terre en suspension m’empêchait de voire les points de freinage. »

Son coéquipier, Dani Sordo, occupait alors la quatrième place, alors qu’il a perdu du temps dans Soconcho quand il a heurté un talus près de l’arrivée, esquintant l’arrière de sa i20 WRC. Andreas Mikkelsen et Ott Tänak complètent le top 6.

Thierry Neuville, en manque de confiance et de repères, affiche déjà un retard de 42 secondes après ces deux spéciales. Leader du WRC 2, Elfyn Evans a crevé dans Soconcho avant qu’un problème électrique ne l’immobilise en liaison, ne le conduisant à l’abandon.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less