Motorsport

ES2-3 : Meeke passe en tête en Australie

Rallye d’Australie

Recherche

Par www.wrc.com

12 septembre 2014 - 05:05
ES2-3 : Meeke passe en tête en (...)

Ces deux spéciales étaient identiques à 2013. Bellingen passe à travers des forêts sur des routes étroites avec des arbres en bordure de trajectoire. Il y a beaucoup de verticalité avec des trous et des bosses. Newry est plus rapide et rythmée avec des portions plus cassantes, et encore des passages étroits en forêts.

Avec deux meilleurs temps consécutifs, Kris Meeke a pris la tête du Coates Hire Rally Australia avec sa Citroën DS3.

Il est passé de la troisième à la première place grâce à deux meilleurs temps dans Bellingen et Newry. Il compte 2,4 secondes d’avance sur Andreas Mikkelsen en Volkswagen Polo R.

Meeke, qui part en huitième position, a profité de routes balayés par les premiers : « J’ai fait de mon mieux. Quand on part en huitième position, on pense que l’on peut se retrouver dans cette position. On va essayer de continuer et voir ce qu’il se passera lors du second passage. »

Le choix des pneumatiques a été un élément important. La boue de la première spéciale a laissé la place à des conditions plus sèches. Les pilotes n’ont pas tous fait les mêmes choix entre les gommes tendres et les gommes dues Michelin.

Mikkelsen n’était pas certain que son choix, des pneus durs, fût le bon. Mais le Norvégien devançait Mikko Hirvonen de 0,9 seconde avec une Ford Fiesta RS équipée de façon similaire. Hirvonen a manqué le meilleur temps dans Newry de seulement 0,3 seconde.

Premier leader, Sébastien Ogier a connu davantage de difficultés avec des conditions plus sèches. En ouvrant la route, il a perdu plus de dix secondes dans Newry pour tomber au quatrième rang avec sa Polo R, à 8,4 secondes du leader.

Il compte 0,6 seconde d’avance sur Latvala, qui a purgé ses freins avant Bellingen pour solutionner ses problèmes de début de rallye. Thierry Neuville est passé au sixième rang grâce à deux tops 4 en spéciales. Hayden Paddon, Mads Østberg, Robert Kubica et Chris Atkinson complètent le classement.

Elfyn Evans a perdu une quinzaine de secondes en calant dans une épingle de Bellingen. Le Gallois admettait qu’il manquait de confiance.

Yazeed Al Rajhi mène WRC 2 même s’il a calé dans l’ES2. Il compte 7,3 secondes d’avance sur Nasser Al-Attiyah. Jari Ketomaa est troisième après être brièvement sorti dans Newry en tentant de compenser des problèmes de turbo. Ott Tänak est déjà à plus de trois minutes avec des problèmes de différentiel avant.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less