Motorsport

ES17 : Enfin un scratch pour Hirvonen

Bucca (10,89 km)

Recherche

Par www.wrc.com

15 septembre 2013 - 02:05
ES17 : Enfin un scratch pour Hirvonen

Il s’est passé quelque chose d’étrange dans la première spéciale de cette dernière journée du Coates Hire Rally Australia : Sébastien Ogier n’a pas réalisé le meilleur temps !

Jusqu’ici, le leader avait remporté chacune des spéciales disputées dans le bush et les Volkswagen avaient été invaincues, mais Mikko Hirvonen a mis fin à cette série en plaçant sa Citroën DS3 WRC en haut des feuilles de temps, pour un petit dixième de seconde.

« Il y avait encore de la poussière en suspension par endroits. C’est une bonne chose d’avoir trois minutes d’écart entre les voitures », déclarait le Finlandais.

Avec un premier titre mondial à portée de main, Ogier gère sa course. Une victoire assortie d’un ou deux points de bonus dans la Power Stage lui permettrait de coiffer la couronne dès aujourd’hui. Au point stop, le Gapençais se montrait aussi calme que d’habitude.

« Tout va bien, nous devons juste rouler. Il y a encore beaucoup de kilomètres et je dois assurer », assurait le pilote de la Polo R. Interrogé sur le titre qui se profile, il répondait : « Nous en sommes proches, mais il y a encore cinq spéciales à parcourir. »

Jari-Matti Latvala réalisait le troisième chrono, à 4/10e de Mikko Hirvonen. Le Finlandais ne court pas après Thierry Neuville, qui possède toujours 31 secondes d’avance : « Je tiens le rythme, mais je ne veux pas me battre. Nous sommes dans une bonne situation pour le championnat Constructeurs et je dois faire une course intelligente. »

Grâce à son quatrième temps, Mads Ostberg dépossède Andreas Mikkelsen de la cinquième place. Le pilote VW assure également qu’il ne se battra pas face à son compatriote : « J’adorerais me battre face à lui, mais je ne dois pas perdre de vue l’objectif principal. Il faut penser aux points constructeurs. »

Neuville complétait le top 6 après une spéciale sans histoires. Khalid Al-Qassimi ne peut pas en dire de même. Le pilote d’Abu Dhabi a perdu du temps en se faisant plusieurs chaleurs au volant de sa DS3 WRC.

Kris Meeke est revenu en course ce matin, après que les mécaniciens de Citroën aient passé 2h50 à réparer sa DS3 hier soir : « L’équipe a fait un travail incroyable sur la voiture. Je ne pourrai jamais les remercier suffisamment pour ce qu’ils ont fait ! »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less