Motorsport

ES17-18-19 : Triplé pour Ott Tänak

L’Estonien remporte les trois premières spéciales du dimanche

Recherche

Par www.wrc.com

30 octobre 2016 - 11:05
ES17-18-19 : Triplé pour Ott Tänak

Dimanche matin, Ott Tänak a remporté les trois spéciales en jeu au Dayinsure Wales Rally GB, mais Sébastien Ogier reste solidement en tête du classement général.

Au volant d’une Ford Fiesta RS, l’Estonien devançait son rival français pour six dixièmes dans Clocaenog. Il grignotait ensuite 3.5s sur Brenig avant d’achever la boucle sur Alwen en gagnant à nouveau 3.8s sur la Volkswagen Polo R de tête.

L’écart entre les deux hommes s’établissait alors à 25.9s avec encore trois spéciales au programme de cette avant-dernière manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes, mais Tänak confiait ne pas tout tenter sur les routes glissantes du Pays-de-Galles.

“C’est fou", assurait-il. "Les routes sont vraiment glissantes sur les deux premières spéciales. Les conditions sont très piégeuses et je n’ai aucun intérêt à tout donner. Je veux éviter les erreurs. L’adhérence était légèrement meilleure sur la dernière. J’avais de bonnes sensations et un bon rythme. J’y ai pris du plaisir.”

Ogier continuait d’attaquer tout en reconnaissant que les pneus de Tänak lui offraient un avantage sur de telles spéciales.

“J’attaque toujours, je suis à la limite", déclarait-il. “Hier, j’ai dit que nous perdrions du temps aujourd’hui, d’où le besoin de prendre nos distances. J’ai toujours une marge. Tout va bien, mais je dois continuer de bien piloter.”

Thierry Neuville et sa Hyundai i20 conservaient le troisième rang malgré une petite erreur dans Clocaenog. Le Belge glissait dans une épingle, mais son avance sur son équipier Hayden Paddon était stabilisé à 12.3s. Le Néo-Zélandais assurait pour sa part être bien plus heureux de l’équilibre de sa voiture après les modifications apportées durant la nuit.

Kris Meeke restait cinquième et évoquait des conditions similaires à de la glace au volant de sa DS 3. Derrière, on retrouvait l’i20 de Dani Sordo et la Polo R de Jari-Matti Latvala, désormais devant la Ford Fiesta RS de Mads Østberg.

Yazeed Al Rajhi était inquiété par la boite de vitesses de sa Fiesta RS tandis que Valeriy Gorban sortait de la route à deux reprises sur Clocaenog avant de crever au volant de sa Mini John Cooper.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less