Motorsport

ES14 : Solberg remporte la spéciale marathon

Alors qu’Oliveira abandonne

Recherche

Par www.wrc.com

29 avril 2012 - 14:45
ES14 : Solberg remporte la spéciale (...)

Petter Solberg continue sur la lancée de sa journée de samedi et enregistre un nouveau meilleur temps. Il le réalise dans le cadre de la spéciale « marathon » de ce rallye d’Argentine.

L’objectif de Petter Solberg de marquer de gros points lors de ce Rallye d’Argentine a davantage pris corps à l’occasion de la très longue spéciale de cette épreuve, avec près de 66 km au compteur. Il possède, au classement général, moins de deux minutes de retard sur Thierry Neuville, à qui il a repris 23’’7 dans cette spéciale.

"Mon but est de marquer autant de points que possible", avait-il dit au terme de la 2e journée. "J’aurais aimé avoir plus de kilomètres pour rattraper mes devanciers mais il ne me reste qu’un jour alors je tenterai de faire de mon mieux."

Ce « mieux » est tout à fait honorable puisqu’il a repoussé la plupart de ses rivaux à près d’une minute. De son côté, Neuville, grâce à son bon chrono, a pu dépasser les deux pilotes roulant dans les Skoda Fabia S2000 engagées par Volkswagen Motorsport, Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen. Le duel entre les deux pilotes VW reste très serré.

Oliveira abandonne

Daniel Oliveira a été obligé d’abandonner avant le départ de la première spéciale de la dernière journée du Philips Rally Argentina.

Le Brésilien espérait reprendre le départ grâce à la règle Rally 2. Mais un problème moteur lié à une fuite d’huile condamne sa fin d’épreuve, plus prématurée que prévue.

Fuchs perd la tête

Nicolas Fuchs a perdu la tête du Philips Rally Argentina dans la catégorie PWRC.

Le Péruvien avait pourtant débuté la journée en tête avec plus de 50 secondes d’avance sur Benito Guerra. Mais il a mis plus de 2’03’’ que son adversaire et a donc perdu la tête du classement général.

Benito Guerra mène donc désormais avec 1’12’’9 d’avance sur Nicolas Fuchs. L’Ukrainien Valeriy Gorban est troisième, devant Marcos Ligato.

Fuchs n’a pas su dire pourquoi il avait perdu du temps mais, samedi, il avait eu un problème de différentiel sur sa Mitsubishi Lancer Evo IX.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less