Motorsport

ES14 : Latvala réplique à Lappi

Lappi n’a plus que 6/10e d’avance

Recherche

Par www.wrc.com

29 juillet 2017 - 08:53
ES14 : Latvala réplique à Lappi

Samedi matin, Jari-Matti Latvala était le plus matinal pour revenir à moins d’une seconde de son équipier Esapekka Lappi, toujours en tête du Rallye de Finlande.

Sur Pihlajakoski, la première spéciale du jour, Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) se montrait le plus rapide avec 2"7 d’avance sur son autre équipier, Juho Hänninen (Toyota Yaris). Esapekka Lappi (Toyota Yaris) se montrait prudent et se classait à 4"4. Son avance en tête du rallye se réduisait alors à 6/10e de seconde.

« Je suis là pour me battre », affirmait Jari-Matti Latvala. « Esapekka pilote remarquablement et Juho est aussi très rapide. Rien n’est gratuit. Miikka (Anttila, son copilote) m’a dit que j’étais trop agressif au début, mais j’ai essayé de corriger cela quand la route était plus large. »

Comme vendredi matin, Esapekka Lappi se montrait très prudent.

« Jari-Matti a été excellent sur cette spéciale et j’étais un peu sur la réserve dans les premiers kilomètres », expliquait-il. « Je craignais peut-être une mauvaise surprise au niveau de l’adhérence, mais cela allait mieux dans la seconde partie. Le plan est d’essayer de trouver le même rythme qu’hier, mais je ne vais pas me forcer à batailler avec Jari-Matti, cela pourrait mal finir. »

Auteur du troisième temps, Teemu Suninen (Ford Fiesta) conservait son podium provisoire devant Craig Breen (Citroën C3), toujours quatrième même s’il manquait un croisement.

Neuvième de l’ES14, Thierry Neuville (Hyundai i20) semblait découragé face à l’absence de progrès par rapport à la veille : « nous avons travaillé sur les réglages et tout tenté, mais nous ne serons pas compétitifs ce week-end. »

Kris Meeke (Citroën C3) faisait état de problèmes de direction tandis que les essuie-glaces d’Ott Tänak (Ford Fiesta) étaient à nouveau bloqués au milieu de son pare-brise. « Cela fait longtemps que j’ai ce problème », confiait l’Estonien. « Personne n’a semblé s’en soucier. J’ai dû me battre avec cela, d’où mon absence de rythme. »

Après son accident vendredi, Sébastien Ogier (Ford Fiesta) ne quittait pas l’assistance samedi matin. Timo Kaukonen, le directeur médical de l’épreuve, préconisait quinze jours de repos après la découverte d’une légère commotion pour Julien Ingrassia. Néanmoins, M-Sport World Rally Team et les organisateurs s’accordaient pour revoir cette décision dans la soirée afin d’offrir davantage de temps à Julien Ingrassia pour récupérer. Selon son état, l’équipage français pourrait repartir demain pour tenter de marquer des points sur la Power Stage.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less