Motorsport

ES13 : Latvala le plus rapide, Ogier contrôle

Dyfi (21,90km)

Recherche

Par www.wrc.com

16 novembre 2013 - 13:24
ES13 : Latvala le plus rapide, (...)

Avec sa Polo R, Jari-Matti Latvala continue d’aller de l’avant en remportant à nouveau une spéciale, dans le deuxième passage de Dyfi. Mais le leader du rallye, Sébastien Ogier contrôle à distance le Finlandais.

Latvala, deuxième au général, a réussi à améliorer son rythme en adoptant un pilotage plus audacieux que ce matin. « J’étais trop prudent dans mes notes ce matin. De nombreuses portions étaient indiquées comme glissantes alors que ce n’était pas le cas », a-t-il commenté.

« Je perdais au moins une demi-seconde sur chaque spéciale donc en les cumulant, ça fait beaucoup de temps perdu. Maintenant, je suis beaucoup à l’aise pour piloter. C’est beaucoup mieux. »

Ogier a été le deuxième plus rapide avec sa Polo R accusant 0,6s de retard sur Latvala. Mais le Français garde un oeil sur son équipier.

« La spéciale s’est bien passée mais nous sommes dans une position où nous n’avons pas besoin d’attaquer. Il nous suffit de contrôler l’écart et nous serons avec ça », a-t-il indiqué. Au moment de ravitailler, il disposait de 25 secondes d’avance.

Troisième au général, le pilote de la Ford Fiesta RS Thierry Neuville regarde également dans ses rétros pour défendre sa position face au retour de Andreas Mikkelsen.

Neuville a commencé Dyfi avec 23,8s d’avance sur le Norvégien. Mais le Belge a déjà perdu 4,2s dans la précédente spéciale. Après les 21 km, et malgré l’absence des temps intermédiaires, Neuville a réussi à accroitre son avance à 25,2s

« Je suis allé un peu plus vite car Andreas attaque et je veux conserver cet écart », a détaillé Neuville qui espère conserver sa deuxième place au championnat. « C’est difficile sans les temps intermédiaires car c’est difficile de savoir où nous en sommes. Mais j’ai beaucoup apprécié ces routes. »

Mikkelsen a terminé quatrième : « Une autre très bonne spéciale sans problème. J’ai essayé d’être plus agressif avec la voiture et de m’adapter aux conditions. »

Mads Ostberg a été 1,1s plus lent que Mikkelsen et n’a que 11s de retard au général. Mais Ostberg a reconnu qu’il était difficile d’attaquer plus compte tenu de l’évolution des routes.

« Nous avons des vitesses similaires. Après quelques petits ajustements, ma voiture est de mieux en mieux. Mais quand ça glisse, je n’ai aucune chance de le suivre, » expliquait Ostberg. « Ce sont des pierres polies. Je ne sais pas comment ça se fait, mais l’adhérence dessus est très difficile. J’attaque partout mais un kilomètre sur ses pierres polies et je perds trois secondes. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less