Motorsport

ES13-14 : Mikkelsen se rapproche d’Ogier

Le Norvégien peut viser la deuxième place

Recherche

Par www.wrc.com

21 mai 2016 - 18:17
ES13-14 : Mikkelsen se rapproche (...)

Andreas Mikkelsen a encore grappillé un peu de temps dans la deuxième boucle du samedi. Il peut maintenant espérer rattraper Sébastien Ogier et viser la deuxième place du Vodafone Rally de Portugal.

Le Norvégien, qui avait au départ adopté une stratégie prudente, a définitivement élevé son rythme. Il a fait le meilleur temps dans le deuxième passage des spéciales de Baião et Marão, revenant à une demi-seconde d’Ogier.

« On a vraiment bien roulé dans ces deux spéciales, sans erreur et avec un pilotage propre. Nos seconds passages dans ces spéciales ont été proches de la perfection », a avancé Mikkelsen.

Premier sur la route, Ogier essaie de résister au retour de son coéquipier. « Les conditions sont meilleures qu’hier après-midi mais plus rocailleuses que ce matin. Ce n’est pas évident et je me bagarre pour trouver de l’adhérence. On balaie davantage que ce matin. »

Kris Meeke a essayé de faire fructifier son avance en embarquant deux roues de secours à l’arrière de sa DS 3 WRC. Mais ce poids supplémentaire a perturbé l’équilibre de la voiture plus qu’il ne le pensait.

« Je pense à la sécurité, confie Meeke. L’équilibre est difficile à trouver avec deux roues de secours. La voiture bouge beaucoup quand la route est étroite et sinueuse, avec beaucoup de changements de directions. La première spéciale était plus dure qu’on ne le pensait mais la suivante n’était pas trop mal. » Moins en vue, Meeke a signé le 4e puis le 5e temps, conservant une avance ce 57’’7 sur Ogier.

Quatrième, Dani Sordo a nettement reculé et ne semble plus viser le podium dans ces conditions. Eric Camilli et Jari-Matti Latvala sont bien installés aux 5e et 6e place, loin les uns des autres. Latvala a fait deux fois le deuxième meilleur chrono dans Baião et Marão.

Khalid Al Qassimi a dû s’arrêter dans Marão, alors que Jaroslav Melicharek est parti en tonneaux.

Leader en WRC 2 jusque là, Pontus Tidemand a perdu les commandes en raison d’une crevaison. Nicolas Fuchs a pris le relais et compte une avance de 2’’6.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less