Motorsport

ES12 : Ogier se rapproche de la tête

Vallée de Munster (16,73km)

Recherche

Par www.wrc.com

5 octobre 2013 - 16:03
ES12 : Ogier se rapproche de la (...)

Sébastien Ogier a remporté son quatrième scratch aujourd’hui et se rapproche de la tête du Rallye de France-Alsace. Le Français monte sur la troisième place avec sa Volkswagen Polo R et accuse seulement 4,4s de retard sur le leader Dani Sordo.

Sébastien Ogier a déjoué les pièges de cette spéciale. La route était composée à la fois de portions mouillées et sèches, avec beaucoup de terre à l’intérieur des virages. Le Français a été 4 dixièmes plus rapide que son équipier Jari-Matti Lavala et sept dixièmes plus vite que Dani Sordo. Une très belle lutte entre quatre pilotes se dessine jusqu’à la fin du rallye.

« C’est une bonne spéciale, même si elle était très piégeuse surtout dans certains virages où il y avait de la terre », a commenté Ogier. « Bien sûr que je vais continuer d’attaquer. Depuis hier après-midi, j’essaie en permanence d’être à fond. C’est vraiment une très belle bataille. J’avais dit avant le début du rallye que cinq pilotes étaient capables de se battre pour la victoire. Et c’est ce qui se passe. »

Bien que les routes soient plus sèches que ce matin, Latvala a trouvé la spéciale plus difficile dans ce deuxième passage. « Ce matin lest routes étaient plus propres et constamment mouillées. C’était plus facile car il n’y avait pas trop de changements. Maintenant, certaines portions sont sèches, d’autres mouillées et avec de la terre sur la trajectoire, donc c’est beaucoup plus difficile », a constaté le pilote de la Polo R.

Toujours en tête du rallye avec 2,6s d’avance sur Latvala, Dani Sordo a fait une petite excursion sur la pelouse au milieu de la spéciale avec sa Citroën DS3. « J’utilise toute la largeur de la route et l’intérieur des virages », a-t-il expliqué avec le sourire. « Je suis sorti un peu large mais ce n’est très grave. »

Sur la ligne d’arrivée, Sébastien Loeb n’était pas satisfait de sa voiture et de la tournure de la spéciale. « Je ne suis pas content. Je sous-vire et je ne sais pas pourquoi », a commenté frustré le Français, 3,7s plus lent qu’Ogier.

L’ancien leader Thierry Neuville a pu constater que sa Ford Fiesta RS ne présentait aucun dégât notamment au niveau de sa suspension après sa crevaison dans l’ES11. Pourtant, le Belge s’est classé seulement cinquième de la spéciale « J’ai désormais 1 minute et 10 secondes de retard sur les leaders. C’est un écart conséquent. Je n’ai pas le droit de crever à nouveau car je n’ai pas de roue de secours. Donc je dois rester sur la route. »

Evgeny Novikov complète le top 6.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less