Motorsport

ES12 : Ogier à quatre spéciales de la victoire...

Une avance de 1min15s9 sur Thierry Neuville

Recherche

Par www.wrc.com

22 juin 2013 - 12:25
ES12 : Ogier à quatre spéciales de la (...)

Alors qu’il reste seulement quatre spéciales à disputer sur ce Rally Italia Sardegna, Sébastien Ogier contrôle parfaitement la course, le pilote Volkswagen rejoignant le parc d’assistance de la mi-journée avec une avance de 1min15s9 sur Thierry Neuville.

Leader dès la première spéciale disputée hier, Sébastien Ogier a remporté deux des quatre épreuves disputées ce matin. Après une seconde boucle des quatre même spéciales encore à parcourir, il est plus que jamais en course pour sa quatrième victoire de la saison.

« Tout est parfait, on essaie de contrôler la course maintenant » expliquait le pilote de la Polo R après l’ES 12. « C’est une longue journée, il y a encore beaucoup de kilomètres à disputer, il faut juste rester concentré… »

Derrière Ogier, il y a eu de nombreux bouleversements dans le Top 5 ce matin, le plus notable étant l’abandon de Mikko Hirvonen, alors en deuxième position. Le Finlandais sortait de la route dans l’ES 10, la Citroën DS3 restant bloqué dans un fossé. Cet incident permettait à Thierry Neuville d’accéder à la deuxième place. Malgré quelques passages difficiles dans l’ES 12, le Belge est en route pour le meilleur résultat de sa jeune carrière. « Dans une partie rapide, je suis arrivé un peu vite sur un carrefour » expliquait-il. « On a sauté très haut mais il n’y a pas de dommage sur l’auto. La température moteur semble OK, j’espère qu’il n’y aura pas de problème. »

Derrière le Belge, la matinée a été marquée par la progression de Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen. Latvala, dont la course restera marquée par une crevaison dans l’ES1, pointe maintenant à la troisième place avec 35s5 de retard sur Neuville. Il prenait le meilleur sur Dani Sordo à l’issue de l’ES 11, lorsque l’Espagnol effectuait un tête-à-queue.

Répondant à la possibilité de revenir sur Neuville, Latvala répondait : « Non ! Il conduit vraiment bien, nous n’avons aucune chance. Je ne veux pas rouler aussi vite qu’hier, c’est trop risqué à ce stade de la course. Maintenant j’essaie de conserver ma position, je veux terminer sur le podium. Je serais très heureux de ce résultat après notre crevaison. »

Dani Sordo occupe la quatrième place mais ressent la pression d’Andreas Mikkelsen, qui compte seulement 20s8 de retard au volant de la troisième Polo officielle. « Dans l’ES 12, j’ai demandé à Carlos (Del Barrio, son copilote) de ne pas me donner les temps partiels car je voulais juste rouler le plus vite possible. » confiait-il. « Ca a été mais c’était très glissant ce matin et l’arrière de l’auto bouge beaucoup. »

Andreas Mikkelsen a repris 1s9 à Sordo dans l’ES 12, il a reçu le feu vert pour se battre pour la quatrième place. Il expliquait à l’arrivée de la spéciale : « Les routes sont propres maintenant, ça va être difficile mais on va voir ce qu’on peut faire. On ne va pas faire les fous mais on va continuer d’attaquer. »

Le Tchèque Martin Prokop est bien installé à la sixième place, plus de quatre minutes derrière le Top 5 et avec plus de deux minutes d’avance sur le septième Michal Kosciuszko. Ce dernier reste en lutte avec Elfyn Evans, les deux hommes disposant d’une Ford Fiesta RS pour la première fois. Evans, septième après l’ES 11, se retrouve à 6s3 de son rival polonais après avoir manqué un freinage sur un carrefour.

Mads Ostberg est neuvième après un tonneau dans la dernière spéciale hier, alors que Khalid Al-Qassimi clôture le Top 10.

En catégorie WRC2, Robert Kubica a remporté les quatre spéciales disputées ce matin, portant son avance à 2min31s9 sur Abdulaziz Al-Kuwari. Toujours deuxième devant Lorenzo Bertelli.

La lutte en WRC3 pourrait connaitre son épilogue dans la dernière spéciale, avec un écart de 12s7 seulement entre Stephane Consani et Christian Riedemann. Le leader de la série Sébastien Chardonnet, revenu à la troisième place après une crevaison hier, perdait du temps avec une direction endommagée, ce qui permettait à Keith Cronin de monter sur le podium provisoire. Tous les pilotes de la série disposent d’une Citroen DS3 R3T.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less