Motorsport

ES12 : La confiance est de retour pour Latvala

Gartheiniog (14,58km)

Recherche

Par www.wrc.com

16 novembre 2013 - 12:45
ES12 : La confiance est de retour (...)

Même si c’est la même spéciale que ce matin, Jari-Matti Latvala a eu un comportement différent.

Dans le premier passage ce matin de Gartheiniog, Latvala, en manque de confiance, n’avait réalisé que le cinquième temps. A peine deux heures après, le Finlandais est de retour avec le temps le plus rapide avec sa Volkswagen Polo R.

Il a devancé son équipier Sébastien Ogier de seulement sept dixièmes. Mais ce faible écart n’était pas important pour Latvala qui est heureux d’être le plus rapide.

« C’est de mieux en mieux. J’ai été plus lent ce matin et je n’avais pas de bonnes sensations. J’avais marqué trop d’endroits comme glissants dans mes notes lors des reconnaissances. Donc j’étais trop prudent. Maintenant que mes notes sont adaptées, c’est plus facile pour piloter », a-t-il expliqué.

A l’arrivée, Ogier était posé, pensant à ses 25,6s d’avance en tête du rallye. « Il y a encore une belle bataille avec Jari-Matti qui attaque fort. Ce n’est pas un drame ce chrono, j’ai juste fait le boulot sans prendre de risque et en contrôlant l’écart », a souligné le Français.

Beaucoup de pilotes ont indiqué que les routes étaient beaucoup plus glissantes dans ce deuxième passage. Mais cela n’a pas empêché Andreas Mikkelsen, qui a une expérience limitée au Pays de Galles, de réaliser le troisième temps à 1,9 de Latvala, permettant à Volkswagen de classer ses trois voitures en tête.

« Tout s’est bien passé, sans problème. Les conditions sont délicates et j’ai essayé de rester sur la route. Je suis content de mon pilotage », a commenté Mikkelsen dont la Polo R n’avait plus de pare-choc arrière.

Thierry Neuville s’est classé quatrième possédant plus que 23,8s d’avance sur Mikkelsen au général. « Je pilote à mon propre rythme. Je n’avais pas les temps intermédiaires donc je n’ai pas vu qu’Andreas attaquait. J’évoluais à ma vitesse et je pense que nous sommes passés un peu à travers de cette spéciale », a concédé le Belge.

Cinquième, Mads Ostberg a admis qu’il ne pouvait pas suivre le rythme de Mikkelsen dans la lutte pour la quatrième place. « Nous pilotons très bien. Il n’y a pas beaucoup d’endroits où je pourrai gagner du temps si je devais parcourir à nouveau la spéciale. Nous avons perdu du temps mais je ne sais pas pourquoi », a-t-il déclaré.

Sixième, Dani Sordo est le seul rescapé de l’équipe Citroën. Après avoir dépassé Elfyn Evans pour le gain de la septième place (suite à sa pénalité de cinq minutes), la prochaine cible de l’Espagnol est Martin Prokop. Le Tchèque le devance de 1 min 21,2s.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less