Motorsport

ES12 : De la boue, encore de la boue, toujours de la boue

Rallye d’Argentine

Recherche

Par www.wrc.com

11 mai 2014 - 16:10
ES12 : De la boue, encore de la (...)

Les conditions étaient épouvantables dans El Condor (ES12, 16,32 km). Une visibilité limitée à 70m du fait du brouillard et de longues portions à parcourir dans une boue épaisse et glissante. Le seul objectif des concurrents aura été de rester sur la route, rien de plus.

« Absolument impossible, » a commenté Mads Østberg. « Impossible de piloter, je n’ai aucun contrôle, » a renchéri Robert Kubica. « La spéciale la plus difficile que j’aie disputée, » a même jugé Kris Meeke.

Le seul qui semble avoir apprécié, c’est Mikko Hirvonen. « J’aime bien ça, » a déclaré le Finlandais, auteur du meilleur temps avec 9”8 d’avance sur Jari-Matti Latvala. Ce dernier a porté à 1’07”5 la marge dont il dispose sur Sébastien Ogier au classement général.

Peu après la spéciale, Mads Østberg a annoncé qu’il renonçait à la fin de la course, la douleur dans son pouce blessé étant trop forte. Le pilote Citroën a disputé les deux premières spéciales de la matinée avec sa seule main gauche. L’équipe a décidé que la situation était trop dangereuse pour qu’il continue dans de telles conditions.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less