Motorsport

ES11 : Sébastien Ogier reprend la tête en Australie

Rallye d’Australie

Recherche

Par www.wrc.com

13 septembre 2014 - 08:05
ES11 : Sébastien Ogier reprend la (...)

Sébastien Ogier a frappé un grand coup lors du second passage dans l’interminable spéciale de Nambucca. En devançant son équipier Jari-Matti Latvala de 13’’4, le pilote VW reprend la tête du Coates Hire Rally Australia.

Latvala, qui menait de 4’’1 avant cette spéciale, devait s’incliner à cause de son choix de pneumatiques, crucial sur 48,92 km.

Laissant présager la pluie, les conditions météo incitaient Latvala à monter deux pneus Michelin durs à l’avant et deux tendres à l’arrière de sa Polo R. Mais les routes restaient désespérément sèches et le choix d’Ogier – trois durs et un tendre – se révélait plus adapté aux conditions.

« Ce n’était pas le choix parfait, mais je pense que c’était mieux que celui de Jari-Matti », déclarait Sébastien Ogier. « Idéalement, il aurait fallu quatre pneus durs. J’ai fait une bonne spéciale, en évitant toutes les petites erreurs du style de celles que j’avais faites précédemment. »

« Selon nos informations, il devait y avoir des averses », justifiait Jari-Matti Latvala. « La pluie n’est jamais tombée et la route était totalement sèche. Mes pneus arrière ont surchauffé. Dans la première partie de la spéciale, le revêtement était trop abrasif pour les gommes tendres. Ça s’est un peu arrangé en vue de l’arrivée. »

Avec quatre pneus durs sur sa DS3 WRC, Kris Meeke réalisait le deuxième temps, 6/10e devant Andreas Mikkelsen. Le pilote Citroën revient ainsi à 2/10e de la troisième place du Norvégien.

Cinquième de cette spéciale, Mads Østberg se montrait 10’’3 plus rapide que la Hyundai i20 d’Hayden Paddon. Ceci lui permettait de prendre la sixième position du Néo-Zélandais.

Du côté de M-Sport, Mikko Hirvonen, Elfyn Evans et Robert Kubica avaient tous trois choisi cinq pneus tendres en prévision de la pluie. Ils regrettaient unanimement cette décision. « Nous avons perdu beaucoup de temps avec ces gommes », déclarait un Mikko Hirvonen dépité. Evans passait au 10e rang derrière Thierry Neuville.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less