Motorsport

ES11-12 : Ogier s’échappe, Ostberg se rapproche

Rallye de Pologne

Recherche

Par www.wrc.com

28 juin 2014 - 10:35
ES11-12 : Ogier s'échappe, Ostberg se (...)

C’est la plus longue journée de ce rallye, et elle commence avec une boucle de trois spéciales, suivie de deux spéciales supplémentaires. La plus longue spéciale de la matinée, Goldap 1, mesure 35,17 km.

C’est parfois difficile de creuser des écarts sur une courte spéciale de 6,75 kilomètres. C’a pourtant été le cas ce samedi matin. Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen se sont montrés clairement au-dessus du lot, poursuivant leur intense duel dans Chmielewo 1.

Mikkelsen a été le plus rapide, reprenant quatre dixièmes à son Champion du Monde de coéquipier. Conservant cinq dixièmes d’avance à l’issue de cette spéciale, Sébastien Ogier est apparu très motivé. « La vraie bagarre commence. Il y a encore beaucoup de kilomètres qui nous attendent donc il faut être rapide dès la première spéciale », a-t-il expliqué.

Mais les choses ont changé dans l’ES12, avec une spéciale qui a piégé beaucoup de pilotes partis à la faute dans le premier virage. Andreas Mikkelsen y a perdu beaucoup, ne réalisant que le huitième chrono, ce qui le laisse à plus de dix secondes d’Ogier au classement général. « J’ai fait une erreur au début sur une jonction, je n’ai pas pu faire demi-tour et j’ai perdu une dizaine de secondes. Je pense que nos notes n’étaient pas bonnes », a confié le Norvégien.

L’erreur de Mikkelsen a permis à Mads Østberg de faire le meilleur temps et de se rapprocher de la deuxième place du classement général. Il n’a plus désormais que 9.7 secondes de retard sur le pilote Volkswagen, après lui avoir repris 12.8 secondes en seulement 14,41 kilomètres. « Ca s’est vraiment bien passé, j’ai fait une bonne spéciale, propre. J’ai attaqué un peu plus que dans la première spéciale », a confirmé Østberg.

Il y a également eu des revirements de situation en WRC 2 puisque Sébastien Chardonnet, jusque-là quatrième, est parti à la faute dans l’ES12. Le Français a voulu attaquer pour rattraper Martin Kangur, qui avait 18.6 secondes d’avance sur lui.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less