Motorsport

ES10 : les leaders attaquent mais Ogier se rapproche

Gandesa (terre) 7,00 km

Recherche

Par www.wrc.com

27 octobre 2013 - 08:35
ES10 : les leaders attaquent mais (...)

Après deux jours sur asphalte, le Rallye d’Espagne passe sur terre lors de la dernière journée. La première spéciale du jour donne un avant-gout de la palpitante bagarre pour la victoire.

Le leader du Rallye Jari-Matti Latvala a le triste privilège d’ouvrir la route aujourd’hui, une position qui lui a été imposée suite à la stratégie de Sordo la veille.

Mais malgré des conditions sèches, qui rendent la terre très glissante, Latvala a été agréablement surpris à son arrivée au point de contrôle.

« C’était glissant à certains endroits mais pas autant que je le pensais », a commenté Latvala au volant de sa Volkswagen polo R. « Les pires sections étaient les portions en béton avec de la terre par dessus. C’était vraiment très glissant. Mais compte tenu de ma position, tout ce que je peux faire c’est attaquer et aller aussi vite que possible. »

Le pilote Citroën Dani Sordo était deuxième sur la route. Malgré une trajectoire balayée, l’Espagnol a été 1,5s plus lent que Latvala. « Ça s’est bien passé mais il y a des nuages de poussière dans la spéciale et c’est difficile de voir. C’est peut-être mieux d’être premier… », a-t-il concédé.

Troisième, Thierry Neuville a réalisé seulement le cinquième temps. Le Belge a également souffert de la visibilité. « Il y a de plus en plus de poussière et j’ai fait quelques erreurs », a-t-il détaillé. « J’aurai pu faire mieux mais je ne pouvais pas voir plus. Ça va être un vrai problème je pense. C’est vrai que la route est un peu plus propre, mais quand vous ne pouvez rien voir, cela n’aide pas… »

Sébastien Ogier a débuté la journée avec 46,5s de retard sur la tête du rallye. Mais il a déjà repris 3,7s dans cette difficile spéciale de Gandesa. « C’était une grosse attaque, et ce n’était pas facile car il y avait beaucoup de poussière en suspension mais j’ai essayé. Je ne sais pas si nous pourrons réduire l’écart mais ce qui est sûr c’est que je vais essayer », a expliqué Ogier.

Le temps d’Ogier a été battu par son équipier Andreas Mikkelsen, qui a été plus rapide de 4 secondes grâce à sa onzième position sur la route.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less