Motorsport

ES10-11 : Neuville à l’attaque

Le Belge déloge Tänak et Ogier pour prendre la deuxième place

Recherche

Par www.wrc.com

28 octobre 2017 - 12:56

Thierry Neuville a pris le dessus sur ses rivaux pour le titre, Sébastien Ogier et Ott Tänak, pour préserver ses dernières chances au championnat.

Thierry Neuville (Hyundai i20) remontait en deuxième position en réalisant le deuxième temps sur Gartheiniog et le troisième sur Dyfi (ci-dessous). Le Belge prenait alors 1’’2 d’avance sur Ott Tänak (Ford Fiesta), lui-même 6’’3 devant le leader du championnat, Sébastien Ogier (Ford Fiesta).

« J’ai essayé d’attaquer un peu plus, mais c’était difficile de faire la différence », confiait-il tout en reconnaissant être sorti large dans une épingle. « Tout le monde connaît ces spéciales. Sur Dyfi, la route était de plus en plus glissante, donc ma position de départ était loin d’être un avantage. »

Ce week-end, Sébastien Ogier peut s’adjuger un cinquième titre consécutif. Pour autant, le Français ne veut pas tenter le diable sur les routes forestières plus que boueuses.

« Mentalement, je ne suis pas prêt à prendre assez de risques », confessait-il. « Il faut que j’essaie davantage. Ce week-end, seule l’absence de points serait un mauvais résultat. »

Toujours en tête, Elfyn Evans (Ford Fiesta) continuait de dominer. Le Gallois remportait les deux spéciales pour s’échapper avec 49’’3 d’avance.

« Aujourd’hui, nous avons des conditions idéales au point que nous n’aurions pas pu rêver mieux ! », déclarait-il. « J’ai essayé de rester propre et de trouver le bon équilibre. Dyfi était plus glissante que prévue, mais la surface était assez régulière. Les passages semblent rendre les routes toujours plus glissantes. »

Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) et Andreas Mikkelsen (Ford Fiesta) repoussaient Kris Meeke (Citroën C3) au septième rang, le Britannique touchant un ballot de paille dans une chicane et calant sur Dyfi.

Pour sa part, le Finlandais continuait de jouer avec les réglages de sa voiture pour retrouver confiance : « C’est mieux du côté de la traction, mais nous sous-virons toujours », confiait celui qui devançait Andreas Mikkelsen de 4’’7, lui-même 5/10e de seconde devant Kris Meeke.

Le duel fratricide pour la huitième place se poursuivait entre Dani Sordo (Hyundai i20) et Hayden Paddon (Hyundai i20). Le Néo-Zélandais comptait 7’’3 de retard à mi-journée. Auteur du deuxième temps sur Dyfi, Juho Hänninen (Toyota Yaris) complétait le top dix.

Victime de problèmes électriques, Mads Østberg (Ford Fiesta) était contraint à l’abandon au regroupement après Dyfi.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less