Motorsport

ES10-11 : Meeke accélère, les abandons se succèdent

Neuville, Lefebvre et Gilbert ont lâché prise

Recherche

Par www.wrc.com

21 mai 2016 - 12:07
ES10-11 : Meeke accélère, les abandons se

Kris Meeke a augmenté son avance en tête du Vodafone Rally de Portugal, profitant de son rythme et de sa position de départ. Il a près d’une minute d’avance sur Sébastien Ogier ce samedi, plus longue étape du week-end.

Kris Meeke a pris avantage de sa position de départ éloignée pour remporter les spéciales rapides de Baião et Marão. Son avance sur Sébastien Ogier est ainsi passée de 31’’9 à 53’’9.

« La route était davantage balayée que je ne l’imaginais et nous avons trouvé beaucoup d’adhérence, nous avons pu en profiter », a reconnu le Nord-Irlandais. « Je ne m’étais pas senti à l’aise dans la deuxième spéciale l’an dernier donc je l’avais beaucoup travaillée au niveau des notes. »

Quant à Ogier, il s’est résigné à balayer la terre pour les pilotes passant après lui. « C’est très sec et donc le phénomène de balayage est encore plus néfaste pour nous. J’espérais un peu plus d’humidité. Je fais du mieux que je peux avec les conditions que je rencontre. Mais le revêtement est meuble et il risque d’être creusé d’ornières lors du deuxième passage. »

Andreas Mikkelsen a fait deux fois le troisième temps dans les ES10 et ES11, au volant de sa Volkswagen Polo R WRC, abandonnant un moment sa prudence. « J’en ai assez d’aller lentement, donc on attaque. La voiture est incroyable. On a fait quelques ajustements qui font la différence. »

Mikkelsen est à seulement 4’’4 de Dani Sordo, troisième du classement général après l’ES11. L’Espagnol a perdu du temps dans le premier tronçon et trouve que sa Hyundai i20 bouge trop de l’arrière.

Eric Camilli a grimpé au cinquième rang avec sa Ford Fiesta RS WRC. Il a profité des abandons de Thierry Neuville et Stéphane Lefebvre. Le Belge s’est arrêté dans Marão en raison d’un problème lié au carburant. Lefebvre a lui cassé un bras de suspension de sa DS 3 WRC après avoir heurté une pierre dans l’ES10.

Mads Østberg a perdu une minute en raison du bris d’un bras de transmission arrière sur sa Fiesta RS WRC. Le Norvégien a tout de même progressé au classement en profitant de l’abandon de ses rivaux. Kevin Abbring, déjà sur le flanc le premier jour, a de nouveau dû s’arrêter avec sa i20 WRC, à cause d’une pierre.

En revanche, ni Hayden Paddon ni Ott Tänak n’ont pu repartir ce jour, après que leurs montures aient pris feu vendredi. Mais Henning Solberg, qui s’était servi de ses vêtements ignifugés pour éteindre un début d’incendie sur sa Ford Fiesta RS WRC, a pu repartir.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less