Motorsport

ES1 : Tänak leader surprise en Espagne

Bertelli et Ogier complètent le top 3

Recherche

Par www.wrc.com

13 octobre 2016 - 19:35
ES1 : Tänak leader surprise en (...)

Ott Tänak a surpris tous ses rivaux en réalisant le meilleur temps de la spéciale urbaine de Barcelone jeudi soir, prenant les rênes du RallyRACC Catalunya – Rally de España.

Il a été le plus rapide, avec 2’’7 d’avance au volant de sa Ford Fiesta RS WRC, sur des routes détrempées serpentant autour de la célèbre fontaine. Lorenzo Bertelli a lui aussi surpris, en prenant la deuxième place, lui en Fiesta. Sébastien Ogier, qui peut valider un quatrième titre mondial ce week-end, a pris la troisième place de cette ES1.

Malgré son meilleur temps, Tänak n’a pas connu une soirée parfaite, faisant part de soucis à l’arrivée de l’ES1. « Il faut que l’on vérifie car il se passe quelque chose de bizarre avec le différentiel arrière », explique l’Estonien. « On ne peut rien faire ce soir mais on surveillera dans la matinée. »

La spéciale asphalte est devenue de plus en plus difficile à mesure que la pluie s’intensifiait. Avec l’eau stagnante, les aquaplanings se sont multipliés pour les pilotes partant plus loin.

Ogier est le dernier des pilotes de pointe à s’élancer et, malgré ce désavantage, il a réussi à prendre la troisième place, à 3’’5 seulement du meilleur temps. Le Français peut être Champion du Monde ce week-end, il peut s’en assurer en maquant 16 points.

« Je fais un bon temps mais c’est vraiment dur de débuter le rallye dans ces conditions, confie Ogier. L’adhérence était plus faible qu’attendue mais je me suis quand même amusé. Je savais que ce serait difficile d’égaler les temps établis par les pilotes partis devant. »

Le pilote WRC 2 Jan Kopecky a fait un extraordinaire quatrième chrono au volant de la Skoda Fabia R5 ! Kris Meeke et Craig Breen, tous deux en DS 3 WRC, ont fait le même chrono, Thierry Neuville prenant la septième place avec sa Hyundai i20 WRC. « C’était l’enfer ! », s’est exclamé le Belge.

Mads Østberg a confié que le moteur de sa Fiesta RS WRC s’était coupé plusieurs fois dans les épingles serrées. Jari-Matti Latvala, piètre treizième, n’avait pas d’explication concernant sa performance.

Le rallye se poursuit ce vendredi avec une journée faite de spéciales sur terre. Les équipages auront à prendre part à deux boucles identiques, pour un total de six spéciales et 115,90 kilomètres, dont le secteur de Terra Alta, long de 38,95 kilomètres.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less