Motorsport

ES1 : Evans s’impose sur la première spéciale en Pologne

Des conditions difficiles pour le départ

Recherche

Par www.wrc.com

29 juin 2017 - 20:55
ES1 : Evans s'impose sur la première (...)

Jeudi soir, Elfyn Evans s’est emparé de la tête de ce 74e Rallye de Pologne Orlen en remportant la première spéciale de Mikolajki Arena. Tout comme ce matin, la route est restée détrempée malgré un ciel plus clair.

Elfyn Evans (Ford Fiesta) a tout d’abord remporté son duel face à Dani Sordo (Hyundai i20) sur la spéciale de 2.50 km tout près du parc d’assistance, avant de prendre les commandes du classement avec 8/10e d’avance.

« Le temps semble relativement instable ce week-end, mais les conditions sont les mêmes pour tout le monde. Nous ferons donc notre possible », commente-t-il. « Néanmoins, si le temps venait à se dégrader, cela pourrait ne pas convenir à nos pneumatiques. Dans le cas contraire, cela devrait bien se passer. »

Un peu plus tôt dans l’après-midi, un orage avait entrainé l’annulation de la cérémonie de départ, pour des questions de sécurité. Toutefois, le revêtement en terre séchait suffisamment pour que cette première spéciale se déroule dans de bonnes conditions.

Du côté des duels du jour, les spectateurs ont vu, pour leur plus grand plaisir, s’affronter les deux premiers du classement général, à savoir Thierry Neuville (Hyundai i20) et Sébastien Ogier (Ford Fiesta). Le Belge a eu le dernier mot pour 1/10e devant le Français et termine deuxième derrière Evans.

Parallèlement, Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) a également précédé d’un 1/10e Ott Tänak (Ford Fiesta), pour s’adjuger la quatrième place. Ce dernier était, d’ailleurs, talonné à 1/10e, par Hayden Paddon (Hyundai i20), Stéphane Lefebvre et Andreas Mikkelsen à égalité de temps.

Alors que Mikkelsen et Lefebvre ont remporté leurs face-à-face respectifs, contre Mads Østberg et Teemu Suninen, ils se sont pourtant plaints de sous-virage sur leurs C3.

Dans les autres faits marquants, Esapekka Lappi (Toyota Yaris), septième au classement, se déclarait inquiet pour son moteur, malgré sa victoire sur son coéquipier Juho Hänninen.

« Quelque chose ne fonctionne pas normalement sur le moteur. Je ne sais pas de quoi il retourne, mais cela ne sentait pas bon » déplorait le Finlandais.

Le jeune rookie Teemu Suninen, sorti perdant de son duel face à Lefebvre et auteur du quatorzième temps, ressortait quelque peu déçu de sa première spéciale en WRC : « C’est difficile de trouver quelque chose de positif à dire. J’ai fait des erreurs. J’ai été trop précautionneux et pas assez réactif sur l’accélération. Je dois m’améliorer pour demain. »

Demain, neuf spéciales et 111,84 km chronométrés seront à couvrir. Les équipages réaliseront deux boucles identiques de quatre spéciales situées à l’Est de Mikolajki. Une assistance de trente minutes aura lieu entre les deux tours et les concurrents repasseront par la spéciale de Mikolajki Arena pour clôturer la journée.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less