Motorsport

ES1/2 : Latvala aux commandes du Monte-Carlo

Les conditions jouent déjà avec les pilotes

Recherche

Par

18 janvier 2012 - 11:52
ES1/2 : Latvala aux commandes du (...)

Le rallye de Monte-Carlo est parti de Valence ce matin, pour une première boucle de deux spéciales. Les équipages ont attaqué fort, avec les spéciales d’Antraigues et de Burzet.

Les conditions sont à la hauteur de la légende de l’épreuve, avec un mélange de routes sèches, humides, gelées et enneigées. Le choix de pneumatiques s’avère donc essentiel et c’est Jari-Matti Latvala qui a misé sur la meilleure combinaison ce matin.

Le Finlandais a souffert sur la première spéciale, cédant 22 secondes à Sébastien Loeb, mais a plus que refait son retard sur l’ES2. Avec une combinaison de pneus super tendres et cloutés, le pilote Ford a parcouru la spéciale de Burzet en 21’28’’2 et devancé Loeb de 52 secondes !

Un tel chrono lui permet de prendre la tête du rallye, avec une trentaine de secondes d’avance sur le champion du monde.

« Bonne spéciale, le choix de pneus était parfait », commentait Latvala. « Nous avons perdu du temps sur la première mais le choix était parfait pour cette spéciale. »

« C’était très difficile, il y avait beaucoup de neige sur la spéciale. Nous avons une monte de pneus un peu bizarre, avec un clouté et un tendre à l’avant comme à l’arrière », expliquait Loeb. « On perd du temps, c’est sûr. Je n’ai pas voulu prendre trop de risques. »

Petter Solberg a signé le deuxième meilleur chrono sur l’ES2 et repris lui aussi du temps aux Citroën. Il s’installe à la troisième place du général, une dizaine de secondes derrière Loeb. Brillant deuxième sur les talons de Loeb après la première spéciale, Dani Sordo a glissé à la quatrième position suite à une erreur qui a endommagé une suspension arrière de sa Mini.

Il devance toujours le nouveau pilote Citroën Mikko Hirvonen. Au volant d’une Skoda Fabia S2000, Sébastien Ogier monte à la sixième place, grâce à un excellent troisième temps sur l’ES2, et précède Evgeny Novikov, Mathieu Arzeno (Peugeot 207 S2000), François Delecour et Pierre Campana.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less