Motorsport

ELMS : Quelques nouveautés pour 2013

Un point sur les nouveautés

Recherche

Par

25 février 2013 - 20:57
ELMS : Quelques nouveautés pour (...)

L’European Le Mans Series 2013, c’est plus d’animation, plus de courses, plus d’écuries... La liste des 29 engagés à l’European Le Mans Series a été dévoilée, mais avant d’aller plus loin dans la présentation des écuries, des pilotes ou de la série, il est important de faire un point sur les nouveautés qui vont changer le regard sur l’endurance en Europe.

Des week-ends de courses très complets.

Les manches ELMS se dérouleront cette année, en partenariat avec des championnats de premiers plans, tels que le FIA WEC en Angleterre, le GT Tour FFSA en Italie, et avec les World Series by Renault en Autriche, en Hongrie et en France. L’idée principale de ce rassemblement entre les séries, est destiné à faire des ELMS une grande fête populaire, avec des animations et un accès libre au sein du paddock, à l’image des courses de l’ALMS (American Le Mans Series) ou du FIA WEC (World Endurance Championship).

Des courses plus courtes et plus spectaculaires.

Si depuis neuf ans, les courses d’endurance européennes se déroulaient sur une durée de 6 heures ou une distance de 1000 km, les épreuves des European Le Mans Series de la saison 2013 ont vu leur format ramené à 3 heures. Nul doute que cette modification intensifiera clairement l’animation sur la piste.

Un calendrier alléchant

Cinq épreuves sont au programme de la saison, sur cinq circuits prestigieux, dans cinq pays européens : Silverstone en Angleterre (12/13 avril), Imola en Italie (17/18 mai), Red Bull Ring en Autriche (19/20 juillet), Hungaroring en Hongrie (13/14 septembre) et le Paul Ricard en France (27/28 septembre).

Une nouvelle catégorie

En terme de règlement techniques, pas ou peu de changement significatif pour les catégories LMP2 (Le Mans Prototype 2), LMPC (Le Mans Prototype Challenge), LMGTE (Grand Tourisme Endurance). La catégorie GTC (Grand Touring Challenge) accueillera désormais des GT3.

La règlementation technique du GTC présente un intérêt stratégique pour les séries continentales telles que l’European Le Mans Series, véritable rampe de lancement pour les concurrents souhaitant s’orienter vers l’endurance. Ainsi, afin de proposer aux équipes engagées dans un autre championnat "Grand Tourisme", de pouvoir amortir leurs investissements et coûts de fonctionnements sur des événements complémentaires, l’ACO a décidé d’élargir le champ d’admissibilité de la catégorie GTC aux voitures GT3 en European Le Mans Series. A compter de 2013, seules les voitures homologuées par la FIA en GT3 sont admissibles.

Une nouvelle organisation.

Après l’annonce de l’ACO en août dernier, l’organisation des European Le Mans Series sera désormais gérée par LMEM (Le Mans Endurance Management) et dirigée par Gérard Neveu, également directeur du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC, depuis l’année dernière.

Source : ELMS

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less